Facebook reconfigure ses paramètres de confidentialité

mercredi 9 décembre 2009 18h02
 

par Alexei Oreskovic

SAN FRANCISCO (Reuters) - Facebook, le premier réseau social sur internet, a introduit une nouvelle politique de confidentialité qui modifie la gestion des accès aux informations personnelles.

Les 350 millions d'utilisateurs de Facebook pourront plus facilement restreindre l'accès à leur profil et circonscrire à des groupes d'amis certaines informations publiées, comme les photos, les vidéos et textes personnels.

Ces nouveaux outils leur donnent également la possibilité de partager ces données avec une plus large audience sur internet.

"Nous voulons bien sûr répondre aux demandes de ceux qui veulent pouvoir partager des informations de toutes les différentes façons", a déclaré Elliot Schrage, vice-président de Facebook chargé de la communication.

Elliot Schrage a expliqué que les utilisateurs de Facebook seraient accueillis mercredi avec un message leur présentant les nouvelles options disponibles et les orientant vers une nouvelle page récapitulant l'ensemble de leurs paramètres de confidentialité.

Ces changements, a-t-il déclaré, ne modifieront en rien la politique de Facebook concernant les informations personnelles partagées avec les annonceurs.

Il sera désormais plus facile pour un utilisateur de Facebook de circonscrire certaines informations à des sous-ensembles parmi ses contacts. Il pourra par exemple publier des photos qui ne seront visibles que par les membres de sa famille en excluant ses collègues de travail.

Les utilisateurs de Facebook auront également la possibilité de publier des informations au-delà des frontières de Facebook de manière à ce qu'elles soient visibles ailleurs sur internet. Cette option a commencé à être testée avec un groupe restreint d'utilisateurs cet été.   Suite...

 
<p>Mark Zuckerberg, le fondateur de Facebook. Le premier r&eacute;seau social sur internet a introduit une nouvelle politique de confidentialit&eacute;. Les 350 millions d'utilisateurs de Facebook pourront plus facilement restreindre l'acc&egrave;s &agrave; leur profil et circonscrire &agrave; des groupes d'amis certaines informations publi&eacute;es, comme les photos, les vid&eacute;os et textes personnels. /Photo d'archives/REUTERS/Kimberly White</p>