Le lancement du satellite militaire Helios 2B retardé

mercredi 9 décembre 2009 17h39
 

KOUROU, Guyane (Reuters) - Un problème technique retarde pour plusieurs jours la mise sur orbite d'un satellite militaire français à partir du centre spatial guyanais de Kourou par le lanceur Ariane, qui aurait dû avoir lieu ce mercredi.

"Nous avons détecté une anomalie dans une vanne dans la pressurisation d'hélium. Ceci doit être remplacé et inspecté", a déclaré le président d'Arianespace, Jean-Yves Le Gall.

Le décollage d'Ariane 5 était prévu à 13h26 locales (16h26 GMT) et le satellite Helios 2B devait se séparer 59 minutes plus tard du lanceur européen pour être placé sur orbite.

D'un poids de 4,2 tonnes, Helios 2B est le deuxième satellite du système de seconde génération d'observation à des fins de sécurité et de défense construit par la France en coopération avec la Belgique, l'Espagne, l'Italie et la Grèce.

Le programme est mené par la Direction générale de l'armement du ministère de la Défense. La maîtrise d'ouvrage d'Helios 2B revient à EADS-Astrium (groupe EADS), en partenariat avec plusieurs sous-traitants européens, dont Thales Alenia Space.

Helios 2B est la 33e charge utile militaire confiée au lanceur européen, qui effectuera lors du lancement sa 193e mission, la 49e d'une fusée Ariane 5.

Alexander Miles, édité par Yves Clarisse

 
<p>LE SATELLITE ESPION FRAN&Ccedil;AIS</p>