China Mobile et RIM vont proposer le BlackBerry au grand public

mardi 8 décembre 2009 14h57
 

par Michael Wei and Simon Rabinovitch

PEKIN (Reuters) - L'opérateur de télécommunications China Mobile et Research in Motion ont annoncé mardi que la commercialisation du BlackBerry et de ses services internet allait être étendue en Chine au grand public et aux petites entreprises.

Les BlackBerry, qui offrent des fonctions de téléphonie, courrier électronique et accès internet, sont relativement peu répandus en Chine, malgré une présence de longue date.

Pour séduire davantage de consommateurs et se démarquer sur un marché de plus en plus concurrentiel, China Mobile, premier opérateur mondial par le nombre d'abonnés, proposera à ses clients des Blackberry compatibles avec les normes chinoises TD-SCDMA et TD-LTE.

Les deux groupes n'ont pas donné de calendrier.

China Mobile propose des BlackBerry pour les professionnels depuis 2006 en Chine mais l'opérateur n'a jusqu'à présent pas centré ses campagnes publicitaires sur l'appareil.

"Nous allons élargir l'offre du BlackBerry aux grands groupes, aux moyennes et petites entreprises ainsi qu'au grand public", a déclaré le président de China Mobile Wang Jianzhou.

"Nous proposerons conjointement le service internet du BlackBerry pour satisfaire aux besoins de nos clients individuels", a-t-il déclaré à la presse.

China Unicom, le deuxième opérateur mobile chinois, a déjà commencé à vendre l'iPhone d'Apple en Chine. China Telecom envisagerait de commercialiser des Blackberry et des "smartphones" Palm d'ici au début de l'année 2010.

Par ailleurs, RIM a annoncé lundi un accord avec la société Digital China, cotée à Hong Kong, qui distribuera le BlackBerry en Chine.

Avec Huang Yuntao et Kitty Bu, version française Mathilde Gardin

 
<p>L'op&eacute;rateur de t&eacute;l&eacute;communications China Mobile et Research in Motion vont &eacute;tendre en Chine la commercialisation du BlackBerry et de ses services internet au grand public et aux petites entreprises. /Photo prise le 20 ao&ucirc;t 2009/REUTERS/Aaron Tam</p>