ST-Ericsson pourrait supprimer 600 postes

jeudi 3 décembre 2009 09h05
 

STOCKHOLM (Reuters) - Le fabricant de puces pour téléphones mobiles ST-Ericsson annonce son intention de réduire ses coûts annuels de 115 millions de dollars supplémentaires via une réorganisation des effectifs mondiaux qui pourrait se traduire par la suppression de 600 postes.

Le coentreprise entre l'équipementier télécoms suédois Ericsson et le groupe de semi-conducteurs franco-italien STMicroelectronics fournit les principaux fabricants de portables, dont au premier chef Nokia et Samsung.

"Ces économies proviendront d'une baisse des coûts opérationnels et des dépenses avec également un programme d'efficacité dans la recherche & développement", précise ST-Ericsson dans un communiqué.

Le groupe, dont les principaux concurrents sont Qualcomm et Texas Instruments, emploie quelque 8.000 personnes à travers le monde, avec 85% des effectifs travaillant dans la R&D.

Bureau de Stockholm, version française Benoit Van Overstraeten