Les pirates d'internet profitent de la vaccination antigrippe A

mardi 1 décembre 2009 23h11
 

BOSTON (Reuters) - Un virus se répand sur internet aux Etats-Unis via des courriers électroniques invitant les destinataires à se rendre sur un site fictif proposant une vaccination contre un virus bien réel celui-ci, la grippe A.

Les sujets qui font l'actualité sont généralement prisés par les pirates ou "hackers", qui développent alors de nouveaux dispositifs pour tenter de prendre le contrôle à distance d'ordinateurs tiers.

Les courriels émis mardi par les pirates ressemblent à des messages du Centre américain de contrôle des maladies (CDC) et un lien hypertexte renvoie l'internaute vers un site ayant l'apparence d'un site officiel afin d'y remplir un formulaire de vaccination, selon les sociétés de cyber-sécurité Symantec et AppRiver.

Les chercheurs de ces deux entreprises ont déjà comptabilisé des millions de courriels identiques durant la journée.

Si les instructions sont suivies par le destinataire du courriel, les pirates prennent le contrôle de son ordinateur à l'aide d'un logiciel ainsi activé. Le faux site gouvernemental est quant à lui prévu pour lancer automatiquement le téléchargement de logiciels malveillants ou "malware".

Peuvent s'en suivre les manipulations fréquentes dans ce genre de piratage très répandu: usurpation d'identité, attaque contre d'autres machines ou transformation de l'appareil en serveur de spams.

Jim Finkle, version française Grégory Blachier