Thomson monte en Bourse après la procédure de sauvegarde

mardi 1 décembre 2009 10h10
 

PARIS (Reuters) - Thomson monte en Bourse mardi matin après avoir annoncé lundi soir l'ouverture d'une procédure de sauvegarde afin de conclure la restructuration de sa dette d'ici février 2010.

Le fournisseur de services et d'équipements pour les studios de cinéma et les chaînes de télévision, dont l'action a été suspendue lundi dans l'attente d'un communiqué sur sa dette, gagne 2,64% à 1,088 euro vers 8h55, après un bond de 9,8% à l'ouverture.

"Cela va clarifier la situation, c'est une sage décision. Ils ont un calendrier bien identifié, les gens vont devoir sortir du bois et se présenter", a commenté Jérôme Ramel, analyste chez Exane BNP Paribas. "Mais c'est un peu le forceps de la dernière chance."

Le groupe a précisé dans un communiqué qu'il convoquerait les créanciers bancaires et obligataires respectivement les 21 et 22 décembre pour voter sur un plan de restructuration de sa dette.

Si le plan n'est pas adopté par les deux tiers de chacun des comités de créanciers, Thomson demandera le 23 décembre au tribunal de commerce de Nanterre d'imposer un plan de sauvegarde.

"Ce plan pourrait prévoir un maintien de la dette actuelle, un remboursement du principal rééchelonné sur dix ans avec un remboursement annuel de 5% lors des neuf premières années, le taux d'intérêt restant au niveau de celui des contrats d'endettement actuels", a indiqué Thomson.

Le plan proposé par Thomson sera basé sur l'accord conclu le 24 juillet avec ses principaux créanciers, lui permettant de réduire sa dette senior de 45% au moyen de la conversion d'une partie de cette dette en actions et obligations remboursables en actions.

Une assemblée générale sera aussi réunie le 27 janvier 2010 pour se prononcer sur le plan de restructuration - et également le changement de nom de la société.

La dette financière nette estimée s'établissait à 2.170 millions d'euros au 30 septembre contre 2.311 millions au 30 juin. La position de trésorerie estimée à la fin du troisième trimestre s'élevait à 551 millions d'euros, comparé à 511 millions d'euros au 30 juin.

Frédéric Rose, le P-DG de Thomson, a indiqué que ces niveaux n'avaient pas varié de manière notable depuis.

Cyril Altmeyer, édité par Dominique Rodriguez