TF1 aurait fait des concessions pour racheter TMC et NT1

mardi 1 décembre 2009 09h04
 

PARIS (Reuters) - TF1 a fait des concessions à l'Autorité de la concurrence, notamment en terme de régie publicitaire, afin d'obtenir son feu vert pour le rachat des chaînes de la télévision numérique terrestre (TNT) TMC et NT1, écrit mardi Le Figaro.

Mais la filiale à 43% de Bouygues refuse de renoncer à l'octroi d'un canal "bonus" en 2011 à l'occasion de l'arrêt de la diffusion de la télévision en analogique ou de s'engager à ce que ce ne soit pas une chaîne généraliste, souligne de son côté La Tribune.

L'annonce lundi par le quotidien économique de cette demande de l'Autorité de la concurrence a entraîné une baisse de 2,63% à 11,86 euros de l'action TF1, les analystes craignant que le rachat de TMC et NT1 à Groupe AB pour 192 millions d'euros perde un peu de son intérêt.

Personne n'était immédiatement disponible pour commenter chez TF1 et à l'Autorité de la concurrence.

Les huit pages de propositions adressées vendredi par TF1 à l'Autorité de la concurrence comporte l'engagement d'une relative autonomie de la régie de TMC et de NT1, expliquent les deux quotidiens.

Le Figaro précise que le groupe s'engage à ce que la gestion "des espaces publicitaires de chaînes TMC et NT1 soit assurée de façon autonome par la société TMC Régie ou par toute autre société que lui substituerait Groupe TF1".

Or La Tribune note que cette autonomie serait apparemment plus réduite que celle imposée en 2004 par le ministère de l'Economie lors du rachat par TF1 de 40% de TMC.

Le groupe veut nommer le directeur général de la régie de TMC et NT1, laquelle devra obtenir l'accord de TF1 pour la nomination et la rémunération de ses principaux dirigeants, toute "modification substantielle" de budget ou de plan stratégique et la "signature de tout contrat de régie", note le quotidien.

Parmi les autres engagements faits par TF1 figure aussi le fait de "ne pas répondre à des appels d'offres pour plus de deux chaînes en clair pour l'acquisition de droits de diffusion d'évènements sportifs", ajoute de son côté Le Figaro.

TF1 suit ainsi la recommandation de l'Autorité de la concurrence qui avait émis fin septembre un avis favorable assorti de réserves sur l'opération.

Cyril Altmeyer, édité par Dominique Rodriguez

 
<p>TF1 a fait des concessions &agrave; l'Autorit&eacute; de la concurrence, notamment en terme de r&eacute;gie publicitaire, afin d'obtenir son feu vert pour le rachat des cha&icirc;nes de la t&eacute;l&eacute;vision num&eacute;rique terrestre (TNT) TMC et NT1, &eacute;crit mardi Le Figaro. /Photo d'archives/REUTERS/Charles Platiau</p>