26 novembre 2009 / 16:21 / dans 8 ans

HFCompany mise sur le passage au "tout numérique" en Europe

par Florent Le Quintrec et Michel Rose

PARIS (Reuters) - Le passage au “tout numérique” en Europe sera l‘un des principaux relais de croissance de HF Company dans les années à venir, déclare Yves Bouget, le P-DG du spécialiste des solutions pour réseaux résidentiels.

“Je suis intimement persuadé qu‘on vendra en France au moins 800.000 boîtiers”, a indiqué Yves Bouget lors d‘une interview à Reuters.

Le basculement complet dans le numérique, qui implique l‘arrêt de la télévision en signal analogique, doit commencer en France début 2010 et se terminer d‘ici fin 2011, a-t-il souligné.

Leader en France sur le marché des récepteurs pour la télévision numérique terrestre (TNT), devant Philips et Sagem, avec une part de marché estimée à 20% en 2009, le groupe souhaite renforcer son activité dans tous les pays développant cette technologie.

HF Company est déjà présent sur les marchés britannique, espagnol et italien qui ont entamé leur “switch off” avant la France, et souhaite s‘implanter en Allemagne où il dit examiner des dossiers de croissance externe.

“Il y a des dossiers à l’étude en Allemagne. La logique, c‘est d‘essayer de couvrir les pays où on n‘est pas présent”, a dit Yves Bouget.

Il compte également sur le développement de la TNT au Portugal, où la technologie n‘est arrivée que très récemment, ainsi que dans les pays d‘Europe de l‘Est.

HF Company produit également des adaptateurs CPL (courant porteur en ligne) permettant de faire transiter les signaux wifi, TNT et satellite par le circuit électrique du domicile afin d’éviter au maximum les branchements supplémentaires.

Yves Bouget estime ainsi que cette technologie, qu‘il considère comme un relais de croissance très prometteur à l’échelle internationale, fera surtout ses preuves avec le développement des offres “triple play” (internet, téléphone, télévision).

HF Company prévoit par ailleurs de commercialiser dans le courant du premier semestre 2010 une nouvelle gamme d‘adaptateurs permettant cette fois de brancher en série plusieurs téléviseurs sur un seul et même signal.

FORT POTENTIEL DU HAUT DÉBIT

Parmi ses nombreuses spécialités, HF Company se dit également leader mondial sur le marché BtoB (vente aux entreprises) des “splitters” haut débit, ces cartes électroniques permettant aux fournisseurs d‘accès à internet (FAI) de séparer et les signaux internet de les distribuer à leurs clients.

Avec pour principal client le géant Alcatel-Lucent, HF réalise 98% de ses ventes à l‘international.

“Je pense qu‘on a 30 à 40% de part de marché au niveau mondial”, a précisé Yves Bouget, rappelant que cette activité a été particulièrement touchée fin 2008 par l‘arrêt brutal des investissements dans le haut débit aux Etats-Unis, où ses ventes devraient reculé de 20% en 2009.

“Aujourd‘hui, les Etats-Unis sont à 60-65% de ce qu‘ils faisaient avant. On faisait un million d‘euros de chiffre d‘affaires par mois mais zéro sur les trois derniers mois de 2008”, a déclaré le P-DG, qui malgré quelques signes de redémarrage, n‘attend pas à moyen terme de reprise des investissements à leurs niveaux d‘avant la crise.

Il évalue néanmoins à 600.000 le nombre de lignes haut débit qu‘il reste à développer dans le monde et compte sur sa position dominante pour étendre au maximum son activité.

HF Company, via ses activités BtoB et BtoC (vente aux consommateurs), a voulu développer un modèle intégrant toutes étapes de gestion des signaux numériques.

“On a la main sur tous les signaux et on a la main sur la technologie qui les distribue”, a souligné Yves Bouget qui se dit très optimiste quant au potentiel de croissance de son groupe dans les années à venir.

A plus long terme, il estime nécessaire de s‘implanter sur les marchés des BRIC (Brésil, Russie, Inde et Chine), qui seront amenés à développer des réseaux numériques à grande échelle.

Pour l‘exercice 2009, HF Company attend un chiffre d‘affaires en hausse de 5 à 10% (132 millions d‘euros en 2008) et prévoit une poursuite de la croissance en 2010.

“Je pense que l‘année 2009 pourrait bien se situer entre 5 et 10% de croissance. L‘année prochaine va être une année positive pour le groupe, il n’ y aura certainement pas une décroissance, ça c‘est clair”, a indiqué le P-DG.

Jeudi à la Bourse de Paris, le titre HF Company cédait 1,21% à 14,72 euros vers 17h00, portant à ce cours sa capitalisation boursière à 55 millions d‘euros.

Édité par Gilles Guillaume

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below