24 novembre 2009 / 11:58 / il y a 8 ans

Twitter envisage des acquisitions et se voit rentable en 2010

<p>Biz Stone, co-fondateur de Twitter. Le site de "microblogging" veut continuer &agrave; faire des acquisitions &agrave; mesure qu'il continue &agrave; gagner en popularit&eacute;, et annonce qu'il "commencera &agrave; gagner de l'argent" en 2010. /Photo prise le 24 novembre 2009/Gil Cohen Magen</p>

par Steven Scheer

TEL AVIV (Reuters) - Twitter veut continuer à faire des acquisitions à mesure qu'il continue à gagner en popularité, a déclaré Biz Stone, co-fondateur du site de "microblogging", qui a également dit que le groupe "commencerait à gagner de l'argent" en 2010.

"Nous n'avons pas d'échéance pour atteindre l'équilibre. Nous avons plein d'argent à la banque", a-t-il ajouté lors d'une conférence de presse à Tel-Aviv.

Twitter a prévu de présenter au début de l'année prochaine la manière dont il compte générer du chiffre d'affaires via de la publicité. Biz Stone a refusé d'évoquer les projets du groupe en la matière, se contentant de dire que la publicité serait "non-traditionnelle".

En septembre dernier, Twitter a levé 100 millions de dollars (67 millions d'euros) de capitaux frais auprès de cinq investisseurs, parmi lesquels le géant des fonds d'investissement T. Rowe Price.

Cette levée de fonds, qui selon certaines sources valorise le groupe à un milliard de dollars, avait été interprétée par certains analystes comme le premier pas d'un processus devant mener à l'entrée en Bourse.

Biz Stone a d'ailleurs déclaré que Twitter pourrait finir, si nécessaire, par s'introduire sur le marché pour se financer.

Au sujet des acquisitions à venir, il a déclaré que ce type d'opérations intéressait le groupe "au plus haut point", tout en disant qu'il n'y avait rien de précis à l'horizon.

"L'an dernier, nous avons fait une acquisition qui s'est révélée être extrêmement pertinente (...) Nous regarderons de près tous les développeurs", a poursuivi le co-fondateur de Twitter.

L'entreprise a racheté en 2008 le moteur de recherche Summize.

Twitter, qui permet aux internautes de diffuser des textes - des "tweets" - de 140 signes maximum à des groupes de "suiveurs", figure parmi les sites communautaires qui connaissent un rythme de développement exponentiel.

Quelques 44,5 millions de visiteurs du monde entier se sont rendus sur le site Twitter en juin, soit 15 fois plus qu'il y a un an, selon le cabinet spécialisé comScore.

Le mois dernier, Twitter a noué des accords aussi bien avec Microsoft qu'avec Google permettant aux deux groupes d'avoir accès en temps réel au contenu du site de microblogging.

Plus tôt dans le mois, le groupe a également noué un accord avec le site communautaire professionnel LinkedIn.

Biz Stone a déclaré que Twitter cherchait "à nouer des partenariats avec le plus de sites" possibles, précisant que le groupe garderait sa plate-forme ouverte pour les développeurs.

Il a ajouté qu'il existera bientôt la possibilité d'envoyer des "tweets" en français, en allemand, en espagnol et en italien.

"Si tout se déroule comme prévu, il y aura bientôt d'autres langues (que l'anglais)", a noté Biz Stone.

Version française Benoit Van Overstraeten

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below