Nokia va supprimer 220 emplois dans la R&D au Japon

mardi 24 novembre 2009 10h49
 

HELSINKI (Reuters) - Nokia annonce son intention de supprimer 220 emplois dans la recherche-développement (R&D) au Japon, le fabricant finlandais de téléphones mobiles voulant lancer moins de modèles mais plus marquants.

Le groupe a déclaré que ces suppressions d'emplois - qui représentent environ 1% de ses effectifs dans la R&D à travers le monde - n'auraient pas d'impact sur le circuit de ses fournisseurs au Japon.

"Les manufacturiers japonais sont d'importants partenaires, qui jouent un rôle essentiel dans la chaîne logistique mondiale de Nokia (...), a déclaré Nokia.

Vendredi dernier, la société avait annoncé la suppression de 330 emplois dans ses activités de R&D en Finlande et au Danemark.

Le leader mondial du mobile a pu lancer une cinquantaine de modèles par an mais il veut à présent se recentrer sur des modèles en moins grand nombre mais plus populaires.

Nokia a réduit ses coûts et supprimé des postes sur l'ensemble de son organigramme cette année. Pour sa seule division combinés, il compte réduire les coûts de plus de 700 millions d'euros pour faire face à une demande mal en point.

Tarmo Virki, version française Wilfrid Exbrayat et Benoît Van Overstraeten

 
<p>Nokia a l'intention de supprimer 220 emplois dans la recherche-d&eacute;veloppement (R&amp;D) au Japon, le fabricant finlandais de t&eacute;l&eacute;phones mobiles voulant lancer moins de mod&egrave;les mais plus marquants. /Photo d'archives/REUTERS/Bob Strong</p>