AOL va supprimer un tiers de ses effectifs, soit 2.500 emplois

jeudi 19 novembre 2009 15h32
 

NEW YORK (Reuters) - Le portail internet AOL prévoit de réduire ses effectifs d'un tiers, ce qui signifierait la suppression de 2.500 postes, en vue de réduire ses coûts annuels de quelque 300 millions de dollars dans le cadre du processus de scission de sa maison mère Time Warner.

Le groupe en difficulté, l'un des pionniers d'internet qui va redevenir un groupe indépendant centré sur du contenu financé par de la publicité, a déclaré jeudi que les départs se feraient sur une base du volontariat, sans pour autant exclure des licenciements s'il n'y a pas assez de candidats.

AOL compte passer 200 millions de dollars de charges de restructuration liées à ces mesures, qui seront toutes passées sur les comptes de la période allant de la date effective de la scission d'avec Time Warner jusqu'à la fin du premier semestre 2010.

Time Warner a déclaré mardi que cette scission interviendrait le 9 décembre, soit neuf ans après l'un des plus grands échecs de l'histoire des fusions et acquisitions.

Franklin Paul, version française Benoit Van Overstraeten

 
<p>Le portail internet AOL pr&eacute;voit de r&eacute;duire ses effectifs d'un tiers, ce qui signifierait la suppression de 2.500 postes, en vue de r&eacute;duire ses co&ucirc;ts annuels de quelque 300 millions de dollars dans le cadre du processus de scission de sa maison m&egrave;re Time Warner. /Photo prise le 28 mai 2009/REUTERS/Lucas Jackson</p>