Valtech cherche à échapper à l'OPA hostile de Siegco

mardi 17 novembre 2009 11h43
 

par Julien Ponthus

PARIS (Reuters) - Valtech réitère son rejet de l'offre non sollicitée lancée par Siegco, une holding composée d'investisseurs belges et argentins, et indique rechercher activement des alternatives à cette OPA.

"Le conseil d'administration de Valtech est déterminé à préserver au mieux les intérêts de Valtech (...) et avec l'aide de nos conseils, nous recherchons activement des stratégies alternatives", a déclaré dans un communiqué Lars Bladt, le P-DG de la société de services et d'ingénierie informatiques (SSII).

Siegco a prévenu que les principaux membres de la direction de Valtech ne seraient pas maintenus en cas de succès de son offre.

A 0,40 euro par action, l'offre valorise Valtech à un peu plus de 35 millions d'euros et constitue une prime d'environ 14% par rapport aux 35 centimes atteints le 22 octobre, la veille du dépôt de l'offre.

Le cours de Valtech était en hausse de 4,88% à 0,43 euro vers 11h35, soit 3 centimes de plus que ce que propose Siegco.

Une telle prime de marché suggère que certains investisseurs font le pari que Siegco devra relever son offre pour emporter la mise ou qu'un chevalier blanc présentera une offre concurrente.

L'offre de Siegco a la singularité de n'être soumise à aucun seuil d'acceptation des actionnaires, ce qui veut dire que la holding pourrait se contenter d'une majorité relative au sein de l'actionnariat de Valtech.

Les dirigeants de Siegco ont d'ailleurs acheté des titres directement sur le marché et sont devenus, avec plus de 5% du capital, les premiers actionnaires du groupe devant la direction qui en possède presque 4,5%.   Suite...