16 novembre 2009 / 11:01 / il y a 8 ans

Cisco relève son OPA sur Tandberg, jugée plus crédible

<p>Le directeur g&eacute;n&eacute;ral de Cisco, John Chambers. Le g&eacute;ant am&eacute;ricain des &eacute;quipements t&eacute;l&eacute;coms a relev&eacute; son offre sur le sp&eacute;cialiste norv&eacute;gien des &eacute;quipements pour visioconf&eacute;rences Tandberg, ajoutant avoir d&eacute;j&agrave; re&ccedil;u des r&eacute;ponses favorables d'actionnaires repr&eacute;sentant plus de 40% du capital. /Photo prise le 24 septembre 2009/Chip East</p>

par Wojciech Moskwa et Richard Solem

OSLO (Reuters) - Cisco Systems a relevé son offre d'achat sur le spécialiste norvégien des équipements de vidéoconférences Tandberg en annonçant s'être assuré le soutien d'actionnaires détenant plus de 40% du capital, que l'offre initiale n'avait pas convaincus.

Le géant américain des équipements de réseaux propose désormais 170 couronnes norvégiennes par action Tandberg contre 153,50 précédemment, un prix qui valorise le groupe à près de 19 milliards de couronnes (2,28 milliards d'euros).

La plupart des analystes anticipaient un relèvement de l'OPA, Cisco ayant à de multiples reprises souligné que la vidéoconférence en ligne était un secteur stratégique pour assurer sa croissance.

"Nous n'avons pas encore pris de décision sur cette offre mais, à ce niveau, je pense qu'elle a de bonnes chances de réussir", a déclaré à Reuters Rune Selmar, directeur de Rasmussengruppen, qui détient environ 0,6% du capital de Tandberg.

Panta Capital, un petit cabinet londonien spécialisé dans le conseil en arbitrage, qui jugeait l'offre initiale insuffisante, a jugé le nouveau prix "juste" en estimant qu'il devrait assurer le succès de l'opération.

"Je pense que l'affaire est bouclée désormais", a dit Peter Germonpre, de Panta. Il a ajouté que la valorisation de Tandberg correspondait à présent à celle de l'autre acteur de taille moyenne du marché de la vidéoconférence, l'américain Polycom.

Même les analystes qui ont un objectif de cours sur Tandberg supérieur à celui de la nouvelle offre s'attendent à ce que celle-ci réunisse la majorité du capital.

LE "DERNIER PRIX", DIT CISCO

"Elle sous-évalue encore Tandberg, qui vaut 180 couronnes dans l'hypothèse où il reste indépendant et au moins 200 avec une prime de rachat", estime Arild Nysaether, analyste de Fondsfinans. "Mais elle traduit une amélioration et représente une bonne chance de succès."

Alors que la proposition initiale de Cisco avait reçu moins de 10% de réponses favorables, la nouvelle, ouverte jusqu'au 1er décembre, a reçu le soutien des deux plus gros actionnaires de Tandberg, les fonds Folketrygdfondet et OppenheimerFunds, et, au total, d'investisseurs représentant plus de 40% du capital.

"La nouvelle offre constitue (...) le dernier prix pour cette transaction", souligne Cisco dans un communiqué.

"Si l'offre n'atteint pas le taux d'acceptation requis, Cisco la retirera et étudiera d'autres moyens de développer les activités sur le marché des communications vidéo", poursuit le groupe.

Une source proche du dossier a expliqué que Cisco et ses banques conseils avaient passé le week-end à s'assurer par téléphone le soutien d'un nombre suffisant d'actionnaires.

Aucune autre entreprise n'a publiquement manifesté son intérêt pour Tandberg, même si certains analystes ont évoqué les noms de Microsoft, d'Hewlett-Packard, d'IBM et d'Avaya comme candidats potentiels au rachat.

Que la tentative de Cisco aboutisse ou non, elle pourrait favoriser d'autres opérations sur le marché de la vidéoconférence, avec Polycom comme cible potentielle numéro un.

Version française Benoit Van Overstraeten et Marc Angrand

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below