Electronic Arts achète Playfish, développeur de jeux sociaux

mardi 10 novembre 2009 10h00
 

NEW YORK (Reuters) - Electronic Arts a acheté le concepteur de jeux vidéo gratuits Playfish pour 275 millions de dollars (183,5 millions d'euros), auquel s'ajoutent d'autres éléments.

Playfish, une société créée il y a deux ans et soutenue par des fonds de capital-risque, développe des jeux destinés à être utilisés sur un ordinateur plutôt que sur une console de jeux comme la Xbox de Microsoft ou la PlayStation de Sony.

Les jeux sont gratuits, mais les joueurs peuvent acheter des biens virtuels -comme des fleurs, des vêtements, des meubles ou des armes.

Playfish est le deuxième acteur important sur le marché des jeux sociaux, derrière Zynga et devant Playdom.

L'entreprise a plus de 150 millions de jeux installés sur des plates-formes comme Facebook, MySpace, Google et l'iPhone d'Apple.

Le marché américain traditionnel des jeux vidéo devrait continuer à croître, avec des ventes de logiciels attendues à 19,5 milliards de dollars en 2013, contre 14,7 milliards de dollars en 2008, d'après PricewaterhouseCoopers.

Cela étant, de plus en plus de joueurs non traditionnels entrent sur le marché par l'intermédiaire notamment des jeux sociaux ("social gaming").

Pour Jeremy Liew, à la tête du fonds de capital-risque Lightspeed Partners, l'opération de rachat s'imposait pour Electronic Arts.

Electronic Arts a analysé la direction que prenait le marché, a constaté des évolutions et "s'est montré prêt à aller au devant du changement malgré le risque de cannibalisation sur son coeur de marché", a déclaré Jeremy Liew.

Electronic Arts avait fait état lundi d'une perte de nette de 391 millions de dollars, soit 1,21 dollar par action, contre une perte nette de 310 millions de dollars (97 cents par action) un an auparavant. L'action Electronic Arts a clôturé en hausse de 2,79% à 19,53 dollars lundi.

Franklin Paul, version française Sonia Manueco

 
<p>John Riccitiello, directeur g&eacute;n&eacute;ral d'Electronic Arts. Le groupe a achet&eacute; le concepteur de jeux vid&eacute;o gratuits Playfish pour 275 millions de dollars (183,5 millions d'euros). /Photo d'archives/REUTERS/Danny Moloshok</p>