La CE exprime ses réserves sur le projet de fusion Oracle-Sun

mardi 10 novembre 2009 07h41
 

NEW YORK (Reuters) - La Commission européenne a exprimé lundi ses réserves sur le projet d'acquisition de Sun Microsystems par Oracle pour 7 milliards de dollars (4,66 milliards d'euros).

Dans son communiqué des griefs, l'exécutif européen estime que l'alliance poserait des problèmes sur le marché des bases de données, où Oracle est en concurrence avec MySQL de Sun, a révélé Sun dans un document transmis à la Securities and Exchange Commission (SEC), l'autorité boursière américaine.

Oracle a estimé que les objections de la Commission traduisaient un "profond malentendu" et a promis de s'y opposer vigoureusement.

Le directeur général du concepteur de logiciels Larry Ellison a déclaré récemment que Sun perdait 100 millions de dollars par mois en raison de l'incertitude concernant son avenir.

La CE a jusqu'au 19 janvier 2010 pour terminer l'examen de ce projet. L'accord a obtenu l'approbation des autorités américaines.

Ritsuko Ando, version française Jean-Stéphane Brosse

 
<p>La Commission europ&eacute;enne expriment ses r&eacute;serves sur le projet d'acquisition de Sun Microsystems par Oracle pour 7 milliards de dollars (4,66 milliards d'euros). /Photo d'archives/ REUTERS/Robert Galbraith</p>