Cisco prolonge son offre sur Tandberg jusqu'au 18 novembre

lundi 9 novembre 2009 18h58
 

OSLO (Reuters) - Cisco Systems annonce qu'il a prolongé de neuf jours, soit jusqu'au 18 novembre, son offre d'achat de trois milliards de dollars (deux milliards d'euros) sur le spécialiste norvégien de la vidéoconférence Tandberg.

"Les termes et les conditions énoncées dans le document de l'offre (précédemment déposée) demeurent identiques pendant la prolongation de la durée de l'offre," a déclaré Cisco dans un communiqué.

L'offre devait initialement expirer lundi à 16h30 GMT.

John Chambers, directeur de Cisco, s'est déclaré confiant la semaine dernière dans la réussite de l'opération mais il avait averti qu'il pourrait jeter l'éponge après la demande d'un relèvement du prix offert présentée par des investisseurs détenant 30% du groupe norvégien.

Cisco offre 153,50 couronnes (18,25 euros) par action de sa cible.

Le conseil d'administration de Tandberg, dont l'action a clôturé lundi à 151,80 couronnes, a recommandé l'offre du numéro un mondial des routeurs, commutateurs et autres équipements de réseaux utilisés par les entreprises.

Cisco s'est fixé pour objectif un taux d'apport de 90% du capital de Tandberg.

On ignorait dans l'immédiat la part des titres déjà acquis par Cisco avant la prolongation de l'offre. Un porte-parole de Carnegie, qui représente Cisco en Norvège, a dit à Reuters qu'une information serait publiée mardi à ce sujet.

De nombreux observateurs s'attendaient à ce que Cisco relève son offre.

Les analystes estiment par ailleurs que l'offre de Cisco pourraient en entraîner d'autres sur les entreprises de visioconférence, comme le numéro deux du secteur Polycom.

Richard Solem et Joergen Frich, version française Alexandre Boksenbaum-Granier

 
<p>John Chambers, directeur de Cisco Systems. Le groupe annonce qu'il a prolong&eacute; de neuf jours, soit jusqu'au 18 novembre, son offre d'achat de trois milliards de dollars (deux milliards d'euros) sur le sp&eacute;cialiste norv&eacute;gien de la vid&eacute;oconf&eacute;rence Tandberg. /Photo prise le 24 septembre 2009/REUTERS/Chip East</p>