28 octobre 2009 / 07:56 / dans 8 ans

SAP réduit sa prévision de CA annuel

<p>SAP revoit en baisse sa pr&eacute;vision de chiffre d'affaires annuel pour les logiciels et l'ensemble des services associ&eacute;s apr&egrave;s la publication de r&eacute;sultats trimestriels inf&eacute;rieurs aux attentes en raison de performances d&eacute;cevantes au Japon et sur les march&eacute;s &eacute;mergents. /Photo prise le 24 juin 2009/REUTERS/Punit Paranjpe</p>

par Nicola Leske

FRANCFORT (Reuters) - SAP a créé la surprise en abaissant sa prévision de chiffre d‘affaires annuel pour les logiciels et l‘ensemble des services associés, après des performances trimestrielles décevantes au Japon et sur les marchés émergents.

Le titre SAP dévissait de 7,05% à 31,98 euros vers 10h45 GMT à la Bourse de Francfort, sous-performant l‘indice DAX qui cédait 1,7%.

Interrogé par Reuters TV, le président du directoire du groupe Léo Apotheker s‘est toutefois dit confiant pour le quatrième trimestre.

“Le T4 sera de loin notre plus gros trimestre (...) mais c‘est une année très particulière et une année très difficile pour faire des prévisions, et je veux rester très prudent en donnant un objectif réaliste pour le T4”, a-t-il déclaré.

SAP a livré un résultat inférieur aux attentes au troisième trimestre, avec un chiffre d‘affaires pour les logiciels et les services associés en repli de 5% à 1,94 milliard d‘euros.

Son bénéfice avant impôt et intérêts a également diminué, de 8% à 674 millions d‘euros. Les analystes interrogés par Reuters prévoyaient une hausse de 1,5% du bénéfice opérationnel à 742 millions d‘euros.

RECUL DU CA 2009 DÉSORMAIS COMPRIS ENTRE 6 ET 8%

“Même si nous voyons des signes de stabilisation dans l‘environnement général, le marché reste difficile”, a commenté le directeur financier du groupe allemand Werner Brandt, dans un communiqué.

“Le chiffre d‘affaires du troisième trimestre pour les logiciels et les services associés est inférieur à ce que nous attendions en raison d‘un contexte particulièrement difficile sur les marchés émergents et au Japon”, a-t-il ajouté.

SAP table désormais sur un recul de son chiffre d‘affaires annuel logiciels et services connexes compris entre 6% et 8% alors qu‘il prévoyait jusque-là une baisse de 4% à 6%.

Il a en revanche maintenu sa prévision d‘une marge opérationnelle, hors exceptionnels, comprise entre 25,5% et 27,0% à changes constants.

“Grâce à un taux d‘imposition favorable, les prévisions de bénéfices devraient rester stable. Mais dans l‘ensemble, les résultats du troisième trimestre n‘ont pas donné le signal que nous espérions concernant une révision à la hausse des bénéfices”, a déclaré Knut Woller, analyste chez UniCredit.

Léo Apotheker a déclaré sur la chaîne de télévision CNBC que le groupe ne prévoyait pas de suppressions d‘emplois supplémentaires. Il a également dit à la BBC qu‘il examinait des opportunités d‘OPA.

Le secteur guette le moindre signe d‘une reprise des dépenses d‘entreprises et les résultats positifs publiés jusqu‘ici par des acteurs clés comme Intel, Microsoft et Tibco ont été salués par les investisseurs.

En revanche, le principal concurrent de SAP, Oracle, a fait état le mois dernier d‘un chiffre d‘affaires inférieur aux attentes pour les logiciels.

Selon une étude d‘UBS, les prévisions d‘achat de logiciels ont chuté entre le deuxième et le troisième trimestres et les budgets informatiques sur les 12 prochains mois seraient en léger repli par rapport à l‘an dernier.

Version française Gwénaëlle Barzic et Jean Décotte

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below