Le CA de Verizon progresse mais le bénéfice recule

lundi 26 octobre 2009 14h40
 

NEW YORK (Reuters) - Verizon Communications fait état d'un bénéfice légèrement plus élevé que prévu au titre du troisième trimestre ainsi que d'un gain d'abonnés mobiles supérieur aux attentes.

Le bénéfice de l'opérateur télécoms américain a reculé à 2,89 milliards de dollars (1,9 milliard d'euros), ou 41 cents par action, contre 59 cents par action lors de la période correspondante un an plus tôt.

Hors éléments exceptionnels, le BPA s'élève à 60 cents, contre 59 cents attendus par le marché selon Thomson Reuters I/B/E/S.

Le chiffre d'affaires a progressé de 10,2% à 27,27 milliards de dollars, contre 27,17 milliards attendu par les analystes, grâce à l'acquisition de l'opérateur mobile en zone rurale Alltel.

En base pro forma, c'est-à-dire si Verizon avait détenu Alltel l'an dernier, le chiffre d'affaires aurait augmenté de 0,6% sur un an.

Verizon Wireless, filiale à 55% du groupe - le britannique Vodafone détient le restant - a gagné 1,2 million de nouveaux abonnés sur la période alors que les analystes tablaient sur un million de clients supplémentaires, d'après une enquête menée par Reuters auprès de cinq analystes.

A titre de comparaison, AT&T a gagné deux millions de nouveaux abonnés, l'iPhone d'Apple lui ayant permis de ravir des parts de marché à Verizon.

"Verizon a sans doute eu du fil à retordre avec l'iPhone ce trimestre mais c'est dur de faire la fine bouche avec 1,2 millions de clients nets en plus", commente Chris King, analyste chez Stifel Nicolaus.

Verizon et AT&T dépendent toutes deux de la téléphonie sans fil et de l'internet haut débit pour leur croissance alors que la téléphonie traditionnelle marque le pas.

L'action Verizon progresse de 0,4% en ouverture, à 28,97 dollars.

Sinead Carew, version française Gwénaelle Barzic et Danielle Rouquié

 
<p>Verizon Wireless, filiale de Verizon Communications et de Vodafone. Verizon fait &eacute;tat d'une hausse de son chiffre d'affaires au titre du troisi&egrave;me trimestre mais son b&eacute;n&eacute;fice recule en raison d'une augmentation des co&ucirc;ts. /Photo d'archives/REUTERS/Rick Wilking</p>