Ventes record de singles en Grande-Bretagne, le numérique roi

vendredi 23 octobre 2009 18h49
 

LONDRES (Reuters) - Les ventes de singles en Grande-Bretagne ont battu un record en 2009, atteignant 117,6 millions d'unités, dont 99% en format numérique.

Alors qu'il reste encore dix semaines avant la fin de l'année, ce chiffre dépasse le précédent record établi en 2008 avec 115,1 millions d'unités.

Cette statistique montre la vitalité du marché de la musique enregistrée, même si l'industrie est confrontée à la chute des ventes d'albums physiques depuis ces dernières années.

"Nous sommes vraiment dans l'ère du single numérique", estime Martin Talbot, responsable de la société Official Charts qui compile chaque semaine les meilleures ventes d'albums et singles.

Selon Geoff Taylor, président de l'association professionnelle du disque britannique BPI, ces chiffres suggèrent que le marché de la musique "exploserait" si les autorités agissaient contre le partage illégal de fichiers sur internet.

"Ces singles ont atteint ces niveaux records alors qu'on compte encore plus d'un milliard de téléchargements illégaux chaque année au Royaume-Uni, ce qui témoigne de la qualité des sorties de l'année et de la vigueur du marché britannique du téléchargement", dit-il dans un communiqué.

L'industrie musicale britannique est divisée sur sa riposte au téléchargement illégal, certaines célébrités soutenant les propositions du gouvernement pour bloquer l'accès au web aux contrevenants, tandis que d'autres s'opposent à de telles mesures qu'elles jugent excessives.

Mike Collett-White, version française Jean-Stéphane Brosse

 
<p>Les ventes de singles en Grande-Bretagne ont battu un record en 2009, atteignant 117,6 millions d'unit&eacute;s alors que l'ann&eacute;e n'est pas encore termin&eacute;e, dont 99% en format num&eacute;rique. "Nous sommes vraiment dans l'&egrave;re du single num&eacute;rique", estime Martin Talbot, responsable de la soci&eacute;t&eacute; Official Charts qui compile chaque semaine les meilleures ventes d'albums et singles. /Photo d'archives/REUTERS/Luke MacGregor</p>