Soitec table sur une perte opérationnelle courante réduite

lundi 19 octobre 2009 18h56
 

PARIS (Reuters) - Soitec indique qu'il table pour le premier semestre 2009-2010 sur une réduction significative de sa perte opérationnelle courante par rapport à celle de 19 millions d'euros enregistrée au second semestre de l'exercice précédent.

Le spécialiste du silicum sur isolant (SOI) pour l'industrie des semi-conducteurs a fait état dans un communiqué de ventes de 94,2 millions d'euros au premier semestre (avril à fin septembre), stables par rapport au second semestre 2008-2009 (en données séquentielles), mais s'inscrivant en recul de 21,7% sur un an.

Soitec estime qu'un "environnement sectoriel positif et (des) indications des principaux clients devraient impacter favorablement l'ensemble du second semestre" 2009-2010, et table sur "une nouvelle croissance séquentielle, à taux de change constants".

Pour le seul deuxième trimestre (de juillet à fin septembre), le chiffre d'affaires s'est établi à 50,3 millions d'euros, en hausse de 14,8% en données séquentielles, mais accusant une baisse de 16,1% en rythme annuel.

Soitec, qui fournit l'industrie microélectronique de pointe, en particulier dans les nanotechnologies, a bénéficié ces derniers jours en Bourse des annonces favorables de la part des grands groupes du secteur technologique.

Advanced Micro Devices (AMD), le principal client de Soitec qui compte pour les deux tiers de ses ventes, a annoncé la semaine dernière des résultats trimestriels meilleurs qu'attendu.

Intel a, de son côté, récemment fait état de résultats et de prévisions nettement supérieurs aux attentes du marché, enclenchant un mouvement boursier favorable à l'ensemble des valeurs technologiques sur les marchés financiers.

L'action Soitec a clôturé lundi à 12,07 euros en progression de 1,56%, donnant au groupe une capitalisation boursière d'un peu plus d'un milliard d'euros.

Elle a flambé de près de 280% depuis le début de l'année, à comparer avec une hausse d'environ 25% de l'indice DJ Stoxx Tech. Soitec avait chuté de 62,7% en 2008, contre près de 50% pour l'indice de référence.

Marie Mawad