Hausse du bénéfice trimestriel d'IBM, qui relève ses prévisions

jeudi 15 octobre 2009 22h54
 

NEW YORK (Reuters) - IBM a revu à la hausse sa prévision de profits pour l'ensemble de cette année et publié un bénéfice par action trimestriel supérieur aux attentes, la priorité donnée aux logiciels et services à fortes marges lui ayant permis de compenser l'impact de la crise.

Le groupe informatique américain prévoit désormais un bénéfice par action (BPA) annuel 2009 d'au moins 9,85 dollars, contre au moins 9,70 dollars auparavant.

"Nous sommes optimistes pour 2009 et relevons une nouvelle fois nos prévisions pour l'ensemble de l'année, et nous restons nettement en avance sur notre plan de marche 2010, qui prévoit (un bénéfice de) 10 à 11 dollars par action", a déclaré le directeur général, Samuel Palmisano.

Pour le troisième trimestre, International Business Machines a fait état d'un bénéfice net en hausse à 3,2 milliards de dollars (2,14 milliards d'euros), soit 2,40 dollars par action, contre 2,8 milliards (2,04 dollars par action) un an auparavant.

Les analystes financiers anticipaient en moyenne un bénéfice par action de 2,38 dollars selon le consensus Thomson Reuters

I/B/E/S.

Le chiffre d'affaires trimestriel a baissé de 7% par rapport à la période correspondante de 2008, à 23,6 milliards, mais il affiche une hausse de 1% par rapport au deuxième trimestre. Wall Street tablait sur un CA de 23,4 milliards. Le groupe anticipe un retour à la croissance du chiffre d'affaires en rythme annuel au quatrième trimestre.

L'action IBM, qui a progressé de 24% ces trois derniers mois grâce aux espoirs de reprise des dépenses informatiques des entreprises, cédait 3,3% dans les transactions hors séance juste après la publication des comptes, à 123,80 dollars contre 127,98 en clôture sur le New York Stock Exchange.

"Nous nous attendions à ce qu'ils dépassent les attentes sur les deux niveaux (BPA et CA). Je pense aussi que l'on peut en conclure que la dynamique s'améliore nettement dans le secteur des hautes technologies. Je pense que les dépenses informatiques sont en train de se redresser", a commenté Keith Wirtz, président de Fifth Third Asset Management.

Ritsuko Ando, version française Marc Angrand

 
<p>IBM a revu &agrave; la hausse sa pr&eacute;vision de profits pour l'ensemble de cette ann&eacute;e et publi&eacute; un b&eacute;n&eacute;fice par action trimestriel sup&eacute;rieur aux attentes, la priorit&eacute; donn&eacute;e aux logiciels et services &agrave; fortes marges lui ayant permis de compenser l'impact de la crise. /Photo prise le 8 septembre 2009/REUTERS/Rick Wilking</p>