30 septembre 2009 / 08:31 / il y a 8 ans

Alten attend une amélioration de sa marge au 2e semestre

<p>Bruno Benoliel, directeur financier d'Alten. Le groupe d'ing&eacute;nierie et de conseil informatiques manque toujours de visibilit&eacute; sur son activit&eacute;, mais table sur une am&eacute;lioration de sa marge au second semestre./Photo prise le 14 septembre 2009/Charles Platiau</p>

par Marie Mawad

PARIS (Reuters) - Alten manque toujours de visibilité sur son activité, mais table sur une amélioration de sa marge au second semestre, a déclaré à Reuters Bruno Benoliel, directeur financier du groupe d'ingénierie et de conseil informatiques (SSII).

"La dynamique de marge devrait être dans le bon sens au second semestre", profitant à la fois d'une remontée du taux d'activité à plus de 90%, des effets bénéfiques des réductions de coûts entreprises en première moitié d'année, et d'un nombre de jours ouvrés supérieur, a-t-il indiqué.

Sur le plan de l'activité, Bruno Benoliel fait état, pour l'instant, d'une stabilisation au niveau du mois de juin, et estime qu'il est encore difficile d'anticiper le moment où ses clients redémarreront leurs investissements.

Vers 10h00 mercredi, le titre Alten bondissait de 5,34%, à 18,54 euros.

La SSII a annoncé le jour même des résultats semestriels en forte baisse, mais la marge opérationnelle avant restructurations s'est inscrite au-dessus de ce qu'anticipaient les dirigeants.

La "marge de résultat opérationnel courant supérieure à nos attentes confirme la réactivité du groupe", indiquent les analystes de CM-CIC dans une note publiée mercredi.

Au premier semestre, le chiffre d'affaires d'Alten a progressé de 5,6%, à 443,4 millions d'euros. La marge opérationnelle hors restructurations a été divisée par deux, à 5,8% et le bénéfice net a reculé de 99,7%, à 0,2 million d'euros.

Le taux d'activité s'est inscrit légèrement sous 89%, contre plus de 94% en 2008.

La rentabilité a particulièrement été touchée par le recul des ventes dans le segment automobile, mais également par de fortes pressions sur les prix engendrées par "des politiques de pricing très agressives de la part de concurrents", a expliqué le directeur financier.

Le flux de trésorerie libre (free cash flow) a progressé de 51,3% au premier semestre, à 17,1 millions d'euros.

L'action Alten gagne 22,3% depuis le début de l'année, à comparer avec une hausse de 38% sur la même période pour son principal concurrent Altran.

Edité par Jean-Michel Bélot

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below