France Télécom pourrait s'allier à Sunrise en Suisse

jeudi 24 septembre 2009 22h27
 

Par Sinead Carew

NEW YORK (Reuters) - France Télécom pourrait s'associer en Suisse avec son rival Sunrise afin d'être en meilleure position pour concurrencer Swisscom, numéro un du marché helvétique, a déclaré le directeur financier de l'opérateur télécoms français.

Lors d'un entretien accordé à Reuters, Gervais Pellissier n'a pas voulu dire si France Télécom, présent en Suisse sous la marque Orange, était en discussions avec Sunrise, tout en ajoutant qu'un accord entre les deux parties pourrait être pertinent.

Orange et Sunrise, une filiale du danois TDC, détiennent chacun environ 20% du marché suisse.

"En raison de la structure du marché, ces deux petits acteurs ont tendance à s'affronter l'un l'autre plutôt que de s'attaquer au mastodonte. Ils se font tous les deux mal en termes de marges", a dit Gervais Pellissier.

Le directeur financier répondait à une question relative à d'autres possibilités de partenariats en Europe après l'accord que France Télécom a conclu il y a trois semaines avec Deutsche Telekom sur le fusion de leurs activités mobiles en Grande-Bretagne.

En janvier dernier, un magazine suisse avait rapporté que France Télécom était intéressé par le rachat de Sunrise, ce qu'avait démenti à l'époque le groupe français.

Tout en précisant qu'il n'avait rien à annoncer à ce sujet pour le moment, Gervais Pellissier a déclaré qu'il était vrai que "sur le marché suisse (...), nous devrons un jour travailler ensemble".

PAS D'URGENCE EN BELGIQUE   Suite...

 
<p>Lors d'un entretien accord&eacute; &agrave; Reuters, le directeur financier de France T&eacute;l&eacute;com, Gervais Pellissier, a d&eacute;clar&eacute; que l'op&eacute;rateur t&eacute;l&eacute;coms fran&ccedil;ais pourrait s'associer en Suisse avec son rival Sunrise afin d'&ecirc;tre en meilleure position pour concurrencer Swisscom, num&eacute;ro un du march&eacute; helv&eacute;tique. /Photo prise le 20 mai 2009/REUTERS/John Schults</p>