23 septembre 2009 / 11:20 / dans 8 ans

Mindscape mise sur la baisse du prix de la Wii

<p>L'&eacute;diteur de jeux vid&eacute;o Mindscape mise sur une baisse prochaine du prix de la Wii, la console de jeux vid&eacute;o de Nintendo, pour relancer ses ventes, apr&egrave;s un premier semestre qualifi&eacute; d'"accident de parcours" par Jean-Pierre Nordman, le pr&eacute;sident de la soci&eacute;t&eacute;. /Photo d'archives/REUTERS/Yuriko Nakao</p>

par Marie Mawad

PARIS (Reuters) - Mindscape mise sur une baisse prochaine du prix de la Wii, la console de jeux vidéo de Nintendo, pour relancer ses ventes, après un premier semestre qualifié d’“accident de parcours” par le président de la société.

“On nous prédit et j‘espère une baisse du prix de la Wii au début du mois d‘octobre. C‘est une bonne nouvelle parce qu‘il y aura forcément une demande associée de jeux”, a déclaré Jean-Pierre Nordman, président de l’éditeur de jeux vidéo, lors d‘une interview à Reuters.

En marge du “MidCap Event” organisé à Paris, il a expliqué que la société réorientait ses investissements pour développer davantage les jeux destinés à la Wii, au détriment de la DS, console portable également sous la marque Nintendo.

“La Wii sera la console de Noël”, ajoute le président, qui ne voit, à l‘inverse, “pas de perspective de baisse de prix sur la DS à ce stade”.

Le groupe compte les derniers épisodes de “Playmobil” et d’“Adibou”, ainsi que le jeu de chant “U-sing” parmi les sorties qu‘il prévoit pour la fin d‘année 2009.

La DS représentait 54% des facturations de la société en 2008, contre 16% pour la Wii et 4% pour les jeux en ligne.

Jean-Pierre Nordman reste toutefois prudent et indique avoir une “visibilité réduite” sur la fin d‘année, même s‘il voit “des frémissements qui sont positifs” en Angleterre, en Australie et en Hollande, qui représentaient ensemble environ le tiers du chiffre d‘affaires de la société en 2008.

MARCHE DÉPRIMÉ EN FRANCE

En France, “pour le moment on n‘a pas le sentiment de sortir de cette situation dépressive qui fait que le marché reste encore en décroissance”, a-t-il précisé.

Les résultats de Mindscape ont souffert en première moitié d‘année du déstockage des distributeurs, qui a fortement pesé sur la marge du groupe, ainsi que de l‘impact moins favorable qu‘espéré du lancement de la console portable DSi, deuxième version de la DS, par Nintendo, a expliqué Jean-Pierre Nordman.

Il a indiqué que son groupe était également “très fortement affecté” par le piratage de jeux sur console portable.

Au premier semestre, la société a enregistré une baisse de 19% de son chiffre d‘affaires, à 14,8 millions d‘euros. Sa marge brute a presque été divisée par deux, à environ 21%, et la perte nette s‘est creusée à 6,1 millions d‘euros, contre 0,66 million en première moitié d‘année 2008.

Sur l‘ensemble de l‘année 2008, les ventes atteignaient 54,3 millions d‘euros (+32%) et le résultat net 2,1 millions d‘euros

(-4%).

Mindscape tire les deux tiers de son chiffre d‘affaires des jeux sur console, qui se vendent entre 30 et 40 euros, et le solde de ses ventes de jeux pour ordinateur, moins chers.

Il souhaite se renforcer dans les jeux sur internet et dans certains types d‘accessoires et n‘exclut pas de réaliser des acquisitions.

Vers 13h05, le titre était inchangé à 6,30 euros, signant une baisse de 34,4% depuis janvier après un recul de 43,5% l‘année précédente. A ce niveau de cours, sa capitalisation boursière ressort à environ 21 millions d‘euros.

Edité par Pascale Denis

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below