Les sociétés high-tech européennes souffrent du dollar faible

vendredi 18 septembre 2009 17h13
 

par Tarmo Virki et Ben Hirschler

HELSINKI/LONDRES (Reuters) - La forte baisse du dollar menace d'étouffer la reprise naissante dans plusieurs secteurs industriels européens, à commencer par la technologie et la recherche pharmaceutique.

Ces deux dernières semaines, le billet vert a reculé de près de 4% face à la monnaie unique européenne, à environ 1,47 dollar pour un euro. En cinq mois, le dollar a perdu 15%.

Après les variations brusques observées l'an dernier sur le marché des changes, les entreprises ont appris à mieux se prémunir contre les pertes potentielles due aux effets de change, mais la récente dépréciation du dollar devrait néanmoins avoir un impact important, estiment des analystes.

"Toutes les conséquences ne se feront pas sentir aujourd'hui, mais elles se feront toutes sentir progressivement", déclare Edmund Shing, stratège chez BNP Paribas à Paris.

En Europe, les entreprises des secteurs technologiques sont les plus exposées aux effets de change, puisque 64% de leurs ventes se font en dehors du continent. Dans la santé, ce taux a atteint 49% lors du dernier exercice fiscal.

La baisse du dollar signifie une baisse du chiffre d'affaires et des bénéfices mais les marges souffrent moins, les prix de nombreux composants étant libellés en dollars.

AÉROSPATIALE ET DÉFENSE TRÈS TOUCHÉES

"Les secteurs qui sont typiquement les plus atteints sont ceux de l'aérospatiale et de la défense", souligne Edmund Shing.   Suite...

 
<p>La forte baisse du dollar menace d'&eacute;touffer la reprise naissante dans plusieurs secteurs industriels europ&eacute;ens, &agrave; commencer par la technologie et la recherche pharmaceutique. Ces deux derni&egrave;res semaines, le billet vert a recul&eacute; de pr&egrave;s de 4% face &agrave; la monnaie unique europ&eacute;enne, &agrave; environ 1,47 dollar pour un euro. En cinq mois, le dollar a perdu 15%. /Photos d'archives/REUTERS</p>