Alcatel ne prévoit aucune fusion, acquisition ou aide extérieure

vendredi 18 septembre 2009 08h13
 

PARIS (Reuters) - Le directeur général d'Alcatel-Lucent, Ben Verwaayen, déclare dans l'édition de vendredi de La Tribune qu'"aucune fusion ou acquisition, aucune recherche d'aide extérieure n'est à l'ordre du jour" pour son groupe.

Le patron de l'équipementier télécoms a réitéré son ambition de mettre en place "un climat opérationnel normal" chez Alcatel, qui a entrepris d'importantes restructurations depuis sa fusion avec Lucent en 2006, accélérées avec l'arrivée de nouveaux dirigeants il y a environ un an à la tête du groupe.

Le titre Alcatel-Lucent avait flambé début septembre sur fond de rumeurs de prise de participation à son capital d'un concurrent chinois. Huawei avait alors indiqué qu'il n'a pas l'intention d'entrer au capital d'Alcatel, et ZTE a fait savoir qu'il n'avait pas entendu parler d'une prise de participation.

L'action Alcatel a clôturé jeudi à 2,917 euros, affichant un gain de plus de 90% depuis le début de l'année.

Marie Mawad, édité par Gilles Guillaume

 
<p>Le directeur g&eacute;n&eacute;ral d'Alcatel-Lucent, Ben Verwaayen, d&eacute;clare dans l'&eacute;dition de vendredi de La Tribune qu'"aucune fusion ou acquisition, aucune recherche d'aide ext&eacute;rieure n'est &agrave; l'ordre du jour" pour son groupe. /Photo d'archives/REUTERS/Charles Platiau</p>