17 septembre 2009 / 13:30 / il y a 8 ans

Le jeu vidéo fait son cinéma à Paris sur fond d'optimisme

<p>Le Festival du jeu vid&eacute;o s'ouvre ce vendredi &agrave; Paris dans un contexte d'optimisme, les professionnels du secteur tablant sur la r&eacute;cente baisse du prix des consoles et l'avalanche de titres phares pr&eacute;vus pour No&euml;l pour sauver leur ann&eacute;e. /Photo prise le 17 septembre 2009/REUTERS/Charles Platiau</p>

par Claude Chendjou

PARIS (Reuters) - Le Festival du jeu vidéo s‘ouvre ce vendredi à Paris dans un contexte d‘optimisme, les professionnels du secteur tablant sur la récente baisse du prix des consoles et l‘avalanche de titres phares prévus pour Noël pour sauver leur année.

En dépit de l‘impact de la crise économique, plus fort que prévu, ce secteur de l‘industrie des loisirs veut croire que le pire est passé et que 2009 sera la deuxième meilleure année de l‘histoire du jeu vidéo, après le pic de 2008.

“En France, les ventes de consoles, de jeux et d‘accessoires devraient atteindre entre 2,8 et 3 milliards d‘euros en 2009”, prédit Jean-Claude Larue, délégué général du Sell (Syndicat des éditeurs de logiciels et de loisirs).

“Au niveau mondial, l‘industrie devrait progresser de 3% en 2009 (...), ce n‘est pas mal comparé à d‘autres secteurs”, s‘enthousiasme Jonathan Dumont, directeur général de Games Fed, l‘organisateur du Festival.

En 2008, le chiffre d‘affaires du marché français était de 3,2 milliards d‘euros contre 1,5 milliard en 2005, selon les professionnels du secteur.

Au niveau mondial, le jeu vidéo a en 2008 représenté 50 milliards d‘euros, confortant ainsi sa position de première industrie du loisir, devant la vidéo, le cinéma et la musique.

Deuxième salon européen du secteur derrière le Gamescom de Cologne, en Allemagne, le Festival de Paris devrait attirer cette année quelque 70.000 visiteurs, contre 50.000 en 2008, grâce à l‘allongement du calendrier sur quatre jours.

Les exposants devraient également être plus nombreux. Près de 160 éditeurs et fabricants de consoles et de périphériques, dont Nintendo, Sony, Microsoft, Activision Blizzard ou Electronic Arts, y ont déployé des stands sur 20.000 mètres carrés.

SÉDUIRE DE NOUVEAUX UTILISATEURS

Les visiteurs pourront tester des titres phares attendus pour les fêtes de fin d‘année comme “Assassin’s Creed 2” et “Avatar”, édités par Ubisoft. Ces deux opus, dont les coûts de développement et de marketing représentent chacun entre 25 et 30 millions d‘euros, devraient se vendre respectivement à huit et quatre millions d‘exemplaires.

Autre nouveauté à découvrir, le jeu de guerre “Call of Duty: Modern Warfare 2” d‘Activision dont le précédent volet était en 2007 le titre le plus vendu au monde avec 14 millions d‘unités.

Le match entre “Fifa 10” et “PES 2010”, les deux simulations de football en rivalité depuis une décennie, devrait reprendre.

Côté jeu de course, les fans de “Gran Turismo 5” pourront l‘essayer en version de démonstration sur la nouvelle PSP 3 “slim”. Le tarif de la console de Sony a été ramené au début du mois à 299 euros pour rivaliser avec la Xbox 360 Elite de Microsoft, dont le prix a baissé de 50 euros fin août. Nintendo pourrait également réduire prochainement le tarif de sa Wii.

Les titres musicaux conçus autour de vrais instruments de musique comme “Guitar Hero 5” ou “The Beatles: Rock Band”, seront présentés. Cette thématique est en plein essor, au point que certains éditeurs tels qu‘Activision ou Electronic Arts lui consacrent désormais une division à part entière.

Poursuivant sa diversification pour séduire de nouveaux utilisateurs, le Festival fera la part belle aux accessoiristes, dont les produits vendus une centaine d‘euros, sans compter le prix du jeu en lui-même, rencontrent un vif succès.

Namco Bandai devrait présenter par exemple son “Family Trainer”, un jeu invitant le joueur à réaliser pour de vrai des épreuves physiques comme des sauts d‘obstacle ou des courses, grâce aux capteurs de mouvements intégrés au tapis.

“La tranche d’âge des joueurs s‘est élargie vers les 6-12 ans et vers les seniors avec les jeux de stimulation cérébrale”, explique Jonathan Dumont.

Selon lui, les joueurs en France sont à 40% des femmes, attirées par les thèmes comme la gymnastique de maintien en forme (fitness) ou la cuisine.

Édité par Gilles Trequesser

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below