Iliad en baisse après les propos de Sarkozy sur la 4e licence 3G

mercredi 16 septembre 2009 10h41
 

PARIS (Reuters) - Le fournisseur d'accès à internet Iliad a ouvert en forte baisse mercredi, après les propos du président Nicolas Sarkozy qui a exprimé des réserves quant à la nécessité d'un quatrième opérateur mobile.

Vers 10h20, le titre a toutefois réduit ses pertes à -1,13%, pour s'établir à 77,28 euros.

Des analystes estiment qu'il est improbable que le processus d'attribution de la quatrième licence 3G soit arrêté.

Le chef de l'Etat a déclaré, tel que rapporté par des participants d'un déjeuner avec les députés UMP: "Je suis assez sceptique et réservé sur le choix d'un quatrième opérateur de téléphonie mobile. Car le prix le plus bas n'est pas forcément le meilleur."

L'analyste de CM-CIC a estimé dans une note que "le processus d'attribution est bel et bien enclenché et il nous paraît donc hautement improbable que le gouvernement puisse désormais faire machine arrière", l'appel à candidatures ayant été publié le 1er août au Journal Officiel.

Une autre note d'analyste a néanmoins qualifié Iliad de candidat "low cost", favorable aux bas prix, estimant que le dossier du fournisseur d'accès à internet pour la quatrième licence est directement concerné par les propos du président.

Marie Mawad, édité par Jean-Michel Bélot

 
<p>Le fournisseur d'acc&egrave;s &agrave; internet Iliad a ouvert en forte baisse mercredi en Bourse, apr&egrave;s les propos du pr&eacute;sident Nicolas Sarkozy qui a exprim&eacute; des r&eacute;serves quant &agrave; la n&eacute;cessit&eacute; d'un quatri&egrave;me op&eacute;rateur mobile. /Photo d'archives/REUTERS/Christian Hartmann</p>