Le chinois Alibaba.com chute après que Yahoo a vendu ses parts

mardi 15 septembre 2009 13h23
 

HONG KONG/SHANGHAI (Reuters) - L'action du groupe chinois de commerce en ligne Alibaba.com a perdu plus de 11% de sa valeur mardi à la Bourse de Hong Kong après l'annonce de la vente par Yahoo de sa participation directe dans la société.

Le moteur de recherche américain, qui possédait 1% du capital d'Alibaba en direct, conserve 40% de la maison mère non cotée, Alibaba Group. Celle-ci contrôle 74% d'Alibaba.com.

L'américain présente cette participation comme un investissement important à long terme pour sa présence sur le marché chinois mais Alibaba.com a qualifié mardi Yahoo d'actionnaire "passif" en réponse à une question de Reuters.

Le groupe américain a justifié sa décision de vendre sa participation directe par l'augmentation de la valeur de celle-ci, le cours d'Alibaba.com à Hong Kong ayant pratiquement quadruplé depuis le début de l'année.

L'opération devrait générer une plus-value d'environ 50 millions de dollars, selon une estimation de Goldman Sachs.

Le titre Alibaba.com a fini à 18,78 dollars de Hong Kong, en recul de 11,11% sur la journée, alors que l'indice Hang Seng cédait 0,31%.

La semaine dernière, Jack Ma, président et fondateur d'Alibaba, a vendu 13 millions d'actions, soit un peu moins de 5% de sa participation totale dans la société. Il s'agit de sa première cession de titres depuis la création de l'entreprise il y a dix ans.

Pour Goldman Sachs, la sortie partielle de Yahoo pourrait traduire la volonté de la directrice générale du groupe américain, Carol Bartz, de réduire les participations non consolidées du groupe en Asie, qui représentent environ 13 milliards de dollars (8,9 milliards d'euros).

Mais la banque juge que le groupe aura du mal à réduire beaucoup ses parts dans Alibaba Group comme dans Yahoo Japan en raison de leur taille et de l'impact fiscal de telles cessions.

Alison Leung, version française Marc Angrand

 
<p>L'action du groupe chinois de commerce en ligne Alibaba.com a perdu plus de 11% de sa valeur mardi &agrave; la Bourse de Hong Kong apr&egrave;s l'annonce de la vente par Yahoo de sa participation directe dans la soci&eacute;t&eacute;. /Photo d'archives/REUTERS/Bobby Yip</p>