NEC, Casio et Hitachi fusionnent leurs activités de téléphonie

lundi 14 septembre 2009 08h58
 

TOKYO (Reuters) - Les groupes japonais NEC, Casio Computer et Hitachi annoncent leur décision de fusionner leurs activités dans la téléphonie mobile en vue des réduire les coûts de développement et de fabrication.

Un tel regroupement donnerait naissance au deuxième fabricant japonais de téléphones portables et pourrait entraîner dans son sillage une consolidation plus vaste d'un marché très concurrentiel.

NEC, actuellement le numéro trois du secteur, va se séparer de sa division mobile afin de l'intégrer à la coentreprise mobile pilotée par Hitachi et Casio, a précisé un porte-parole du groupe.

NEC détiendrait 70,7% du nouvel ensemble, Casio 20% et Hitachi 9,3%, ont souligné les trois entreprises dans un communiqué.

A l'heure actuelle, ces dernières contrôlent une part de marché cumulée de quelque 20% au Japon.

Mayumi Negishi, version française Benoit Van Overstraeten

 
<p>Les groupes japonais NEC, Casio Computer et Hitachi ont d&eacute;cid&eacute; de fusionner leurs activit&eacute;s dans la t&eacute;l&eacute;phonie mobile en vue des r&eacute;duire les co&ucirc;ts de d&eacute;veloppement et de fabrication. /Photo prise le 2 juillet 2009/REUTERS/Michael Caronna</p>