Fillon confirme les objectifs de déploiement de la fibre optique

jeudi 10 septembre 2009 17h51
 

PARIS (Reuters) - François Fillon a confirmé l'ensemble des objectifs de l'Etat en matière de déploiement de la fibre optique et de l'internet à haut débit mobile, à l'occasion du séminaire sur l'avenir du numérique mené par la secrétaire d'Etat Nathalie Kosciusko-Morizet.

Le Premier ministre a répété l'objectif d'accès à internet pour 100% des Français avant la fin du quinquennat, par voie fixe ou mobile, rappelant ainsi les ambitions annoncées en mai dernier par l'Etat, dans le cadre du volet numérique de son plan de relance.

Pour étendre les réseaux fixes, grâce au déploiement de la fibre optique, des investissements "de plusieurs de dizaines de milliards d'euros" seront nécessaires, a expliqué François Fillon, qui a confirmé que "le gouvernement doit accompagner cette évolution".

La Caisse des dépôts a notamment été chargée de mobiliser 750 millions d'euros de fonds propres, sur trois ans, pour accélérer le déploiement de la fibre optique dans les zones peu peuplées, où ce lourd investissement est difficile à rentabiliser pour les opérateurs.

Toutefois, "l'investissement public ne peut se concevoir que comme complémentaire de l'initiative privée", a précisé le Premier Ministre.

Pour les zones qui ne pourraient raisonnablement être couvertes, le gouvernement réserve pour l'internet à très haut débit mobile une partie des fréquences qui seront libérées grâce à l'arrêt de la diffusion analogique de la télévision.

"Je veillerai à ce que l'attribution des fréquences (aux opérateurs télécoms) se fasse en fonction des engagements que les candidats sont prêts à prendre en terme de couverture du territoire", a ajouté François Fillon.

La secrétaire d'état au Développement de l'économie numérique, Nathalie Kosciusko-Morizet, a par ailleurs dit que la question se posait quant à la création d'un fonds d'Etat sectoriel approprié pour répondre aux enjeux du numérique.

Marie Mawad, édité par Jean-Michel Bélot