Huawei dément les discussions d'alliance avec Alcatel-Lucent

jeudi 10 septembre 2009 07h49
 

DALIAN, Chine (Reuters) - L'équipementier télécoms chinois Huawei a démenti jeudi un article de presse disant qu'il était en discussions avec Alcatel-Lucent en vue de former une alliance avec son concurrent franco-américain.

Le magazine Challenges a rapporté mercredi sur son site internet que les deux groupes discutaient d'une alliance visant à fabriquer ensemble certains produits, sans qu'un projet de fusion ne soit toutefois à l'ordre du jour.

Mercredi, l'action Alcatel-Lucent a clôturé en hausse de 0,97% mercredi, à 2,60 euros, s'envolant de près de 70% depuis le début de l'année, pour une progression de 7,5% de l'indice sectoriel DJ Stoxx des télécoms sur la même période.

"L'article de presse est inexact. Huawei n'est pas en discussions avec Alcatel-Lucent", a déclaré Ross Gan, porte-parole du groupe chinois. La veille, une porte-parole d'Alcatel-Lucent s'était refusée à tout commentaire.

Ce n'est pas la première fois que Huawei est contraint de faire taire des spéculations relatives à une alliance avec Alcatel-Lucent.

Le 28 août dernier, Huawei avait démenti préparer une entrée au capital du groupe franco-américain, deux jours après que le titre Alcatel-Lucent avait bondi de 16% sur des rumeurs d'une prise de participation par un groupe chinois.

Huawei a noué des alliances avec d'autres sociétés internationales par le passé, notamment avec Siemens ou encore avec l'américain 3COM.

Kirby Chien, avec Marie Mawad à Paris, version française Benoit Van Overstraeten

 
<p>L'&eacute;quipementier t&eacute;l&eacute;coms chinois Huawei a d&eacute;menti un article de presse disant qu'il &eacute;tait en discussions avec Alcatel-Lucent en vue de former une alliance avec son concurrent franco-am&eacute;ricain. /Photo d'archives/REUTERS/Charles Platiau</p>