Bruxelles ouvre une enquête sur le rachat de Sun par Oracle

jeudi 3 septembre 2009 11h52
 

BRUXELLES (Reuters) - La Commission européenne annonce avoir ouvert une enquête approfondie sur le rachat de Sun Microsystems par Oracle.

Dans un communiqué, l'exécutif communautaire indique que son enquête initiale menée sur le marché des bases de données et des logiciels d'application "soulève des doutes sérieux quant à sa compatibilité avec le marché unique, en raison de problèmes de concurrence sur le marché des bases de données".

Les services de la commissaire à la Concurrence, Neelie Kroes, précisent disposer désormais d'un délai de 90 jours ouvrables, jusqu'au 19 janvier 2010, pour prendre une décision définitive sur ce dossier.

"L'enquête préliminaire menée par la Commission sur le marché a montré que les bases de données d'Oracle sont en concurrence directe avec MySQL (Sun) dans de nombreux segments du marché des bases de données et que, de l'avis général, MySQL devrait exercer une pression concurrentielle plus forte à mesure que sa fonctionnalité s'améliore", est-il écrit dans le texte.

"Il est également ressorti de l'enquête de la Commission que le fait que MySQL soit une base de données ouverte pourrait ne pas éliminer totalement les risques d'effets anticoncurrentiels", explique encore la Commission européenne.

Julien Toyer, édité par Benoît Van Overstraeten

 
<p>La Commission europ&eacute;enne annonce avoir ouvert une enqu&ecirc;te approfondie sur le rachat de Sun Microsystems par Oracle. Dans un communiqu&eacute;, l'ex&eacute;cutif communautaire indique que son enqu&ecirc;te initiale men&eacute;e sur le march&eacute; des bases de donn&eacute;es et des logiciels d'application "soul&egrave;ve des doutes s&eacute;rieux quant &agrave; sa compatibilit&eacute; avec le march&eacute; unique, en raison de probl&egrave;mes de concurrence sur le march&eacute; des bases de donn&eacute;es". /Photo d'archives/REUTERS/Yves Herman</p>