Les gains d'abonnés de SFR dopent le CA de Vivendi

mardi 1 septembre 2009 10h10
 

PARIS (Reuters) - SFR a affiché au premier semestre de solides gains d'abonnés, tant dans l'ADSL que dans la téléphonie mobile, contribuant largement à la hausse du chiffre d'affaires de sa maison-mère Vivendi dont elle assure près de la moitié du total.

SFR a enregistré une hausse de 16,1% de son chiffre d'affaires au premier semestre à 6.140 millions d'euros, tandis que son Ebita a reculé de 3,3% à 1.296 millions. Sur le seul deuxième trimestre, le chiffre d'affaires augmente de 4,2% et l'Ebita recule moins que prévu par les analystes, baissant de 4,2% également.

Numéro trois français de l'ADSL derrière Orange et Free (Iliad), SFR a recruté 275.000 nouveaux clients au premier semestre, portant le total à 4,154 millions au 30 juin, soit une hausse de 11,3% à base comparable sur un an, après avoir réalisé l'intégration de son ex-filiale Neuf Cegetel rachetée en avril 2008.

Dans la téléphonie mobile, le métier d'origine de SFR dans lequel il est le deuxième opérateur français derrière Orange, SFR a gagné 466.000 abonnés au premier semestre, donnant un total de 14,048 millions à la fin juin.

SFR a également bénéficié de la vente de 280.000 abonnements à l'iPhone d'Apple à fin juillet depuis le début de sa commercialisation le 8 avril après l'interruption de l'exclusivité d'Orange.

Ces performances commerciales expliquent en partie la prévision d'une baisse de l'ordre de 5% de l'Ebitda de SFR en 2009 dans la téléphonie mobile - au lieu d'une légère baisse attendue auparavant - avec un chiffre d'affaires toujours attendu en légère baisse, précise Vivendi dans sa présentation.

Dans la téléphonie fixe et l'internet haut débit, Vivendi confirme anticiper en 2009 un Ebitda en très légère baisse sur une base pro forma intégrant la consolidation de Neuf Cegetel dès le 1er janvier 2008, avec un chiffre d'affaires en légère croissance.

Cyril Altmeyer, édité par Jean-Michel Bélot

 
<p>SFR a affich&eacute; au premier semestre de solides gains d'abonn&eacute;s, tant dans l'ADSL que dans la t&eacute;l&eacute;phonie mobile, contribuant largement &agrave; la hausse du chiffre d'affaires de sa maison-m&egrave;re Vivendi dont elle assure pr&egrave;s de la moiti&eacute; du total. SFR a enregistr&eacute; une hausse de 16,1% de son chiffre d'affaires au premier semestre &agrave; 6.140 millions d'euros. /Photo d'archives/REUTERS</p>