NEC et Renesas pourraient recevoir une aide pour fusionner

mercredi 26 août 2009 22h01
 

TOKYO (Reuters) - Les fondeurs japonais NEC Electronics et Renesas Technology pourraient recevoir une aide de 1,47 milliard d'euros de la part de leurs maisons-mères pour faciliter leur fusion, rapporte le quotidien économique Nikkei.

Les deux entreprises, qui souhaitent former le troisième producteur de semi-conducteurs après Intel et Samsung Electronics, ont reporté la finalisation de leur accord à septembre, indiquent-elles dans un communiqué.

Le titre NEC a clôturé en forte hausse de 11,36%, à 980 yens, à cette nouvelle. NEC assemble des puces électroniques pour les véhicules Lexus de Toyota ainsi que pour la console Wii de Nintendo.

Mayumi Negishi, version française Gregory Schwartz

 
<p>Selon le quotidien &eacute;conomique Nikkei, les fondeurs japonais NEC Electronics et Renesas Technology pourraient recevoir une aide de 1,47 milliard d'euros de la part de leurs maisons-m&egrave;res pour faciliter leur fusion. /Photo d'archives/REUTERS/Toru Hanai</p>