25 août 2009 / 05:34 / il y a 8 ans

Marge supérieure au consensus pour Gemalto, objectif confirmé

par Marie Mawad

PARIS (Reuters) - Gemalto annonce maintenir son objectif de rentabilité pour 2009 après avoir publié des résultats semestriels supérieurs aux attentes, grâce notamment aux premiers profits de la division sécurité.

Le chiffre d'affaires a progressé d'un pour cent à taux de change courant à 800 millions d'euros, à comparer à 777 millions attendus par six analystes interrogés par Reuters, mais ressort en baisse de 2% à taux de change constant.

Le résultat d'exploitation ressort à 74 millions d'euros, donnant une marge de 9,2% en hausse de 0,4 point, également au-dessus du consensus (8,2%).

Le chiffre d'affaires et le résultat d'exploitation du premier semestre constituent des "niveaux records" pour le groupe, a indiqué son directeur général Olivier Piou lors d'un entretien téléphonique accordé à Reuters.

Vers 9h30, l'action s'adjuge 4,99% à 28 euros, représentant une capitalisation de près de 2,5 milliards d'euros.

"Tous les résultats sont meilleurs que prévu. L'objectif pour 2009 paraît même désormais assez conservateur", a commenté Odon de Laporte, analyste chez CA Chevreux.

Gemalto est "confiant" quant à ses perspectives annuelles, a indiqué Olivier Piou, qui précise avoir retrouvé une visibilité "normale" sur son activité. Le groupe continue d'attendre une marge d'exploitation ajustée supérieure à 10% en 2009.

"La confiance revient et les pays de la nouvelle économie repartent, même si l'Europe est toujours frileuse", a-t-il précisé.

Fort d'une trésorerie nette de 322 millions d'euros au 30 juin 2009, Gemalto compte poursuivre sa politique de rachats d'actions, "plus flexible" que le versement d'un dividende, a commenté Olivier Piou. "On verra l'an prochain" a-t-il ajouté au sujet du dividende.

MONTÉE EN FORCE DE LA SÉCURITÉ

Dans la branche téléphonie mobile, qui compte pour plus de la moitié de l'activité du groupe, le chiffre d'affaires a chuté de 11% à taux de change constants, avec un recul limité à 3% au deuxième trimestre contre 19% au premier. La marge d'exploitation a limité son recul à 1,8 point à 13,1%.

Le prix de vente moyen des cartes SIM est stable au deuxième trimestre comparé au premier. En rythme annuel, il s'inscrit en repli de 14% à taux de change constants sous l'effet d'une hausse des livraisons à destination des pays émergents et d'un ralentissement de l'activité sur les marchés haut de gamme d'Asie du Nord.

Pour le deuxième trimestre d'affilée, les ventes des pôles de transactions sécurisées et de sécurité ont progressé. Elles s'inscrivent respectivement à 219,1 millions d'euros (+2% à taux de change constant) et 130,4 millions (+26%).

La division sécurité s'est particulièrement démarquée, enregistrant le premier bénéfice d'exploitation de son histoire, à 9,2 millions d'euros, contre une perte de 12,8 millions au premier semestre 2008.

Démarrée il y a quatre ans, cette 'start-up' a connu une "parfaite" montée en force, a observé Olivier Piou, profitant notamment de l'effet des programmes gouvernementaux.

Edité par Cyril Altmeyer

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below