Microsoft et Sony veulent contrôler les loisirs de salon

vendredi 21 août 2009 19h22
 

par Gabriel Madway

SAN FRANCISCO (Reuters) - Jusqu'ici essentiellement cantonnés au jeu vidéo, Microsoft et Sony veulent désormais ériger leurs consoles respectives Xbox 360 et PlayStation 3 en point central du divertissement à la maison, alors que la distribution des contenus numériques s'accélère.

Les deux rivaux disposent de dizaines de millions d'utilisateurs, une manne sur laquelle ils espèrent capitaliser si le grand public se tourne en masse vers leurs consoles devenues pour l'occasion le point de convergence des loisirs numériques en offrant films, programmes TV, musique et jeux.

La console de jeu en tant que point de convergence numérique est considérée depuis des années comme l'avenir du divertissement à la maison, mais les consommateurs n'ont pas encore adopté ce modèle et préfèrent toujours utiliser plusieurs appareils.

Selon les analystes, bien qu'il soit encore trop tôt pour désigner un vainqueur, Microsoft semble avoir pris de l'avance sur Sony. Avec sa Xbox, le groupe américain tire déjà des revenus réguliers des abonnements payants à ses services et bénéficie d'une cohorte de partenariats sur le contenu, notamment avec Netflix (distribution dématérialisée de vidéo à la demande) et le site communautaire Facebook.

Les deux groupes ne fournissent pas de chiffres de ventes pour leurs réseaux de divertissement Xbox Live et PlayStation Network (PSN). Mais Jesse Divnich, analyste chez EEDAR, déclare que les ventes ont plus que doublé au cours de l'année écoulée et il prévoit que le chiffre d'affaires combiné atteindra un milliard de dollars en 2009.

"Nous constatons que les systèmes de jeu vidéo tentent de prendre le contrôle de nos salons en offrant tous les services et les divertissements dont nous avons besoin, à partir d'un seul appareil", dit-il.

Xbox Live et PSN proposent tous deux des films, des programmes télévisés et des vidéos, en plus du téléchargement de jeux. Les membres de Xbox Live Gold paient 50 dollars par an pour des services supplémentaires, dont le jeu en ligne à plusieurs et l'accès à Netflix. Le service de jeu en ligne de PSN est gratuit.

Mais Microsoft a accumulé avec les années un groupe de joueurs dévoués, déclare Michael Pachter, analyste de Wedbush Morgan, qui estime à 11 millions le nombre d'abonnés à Xbox Live Gold.   Suite...

 
<p>Jusqu'ici essentiellement cantonn&eacute;s au jeu vid&eacute;o, Microsoft et Sony veulent d&eacute;sormais &eacute;riger leurs consoles respectives Xbox 360 (en bas) et PlayStation 3 (en haut) en point central du divertissement &agrave; la maison, alors que la distribution des contenus num&eacute;riques s'acc&eacute;l&egrave;re. /Photos d'archives/REUTERS</p>