Microsoft et Nokia s'allient dans les smartphones face à RIM

mercredi 12 août 2009 20h43
 

SEATTLE/HELSINKI (Reuters) - Microsoft et Nokia ont annoncé mercredi une alliance en vue d'équiper les téléphones multimédia du fabricant finlandais de logiciels d'entreprises de l'éditeur américain afin de contrer la domination du canadien Research in Motion (RIM) sur ce segment du marché.

L'accord prévoit notamment d'équiper à partir de l'année prochaine certains combinés de Nokia de la suite Office qui comprend, entre autres, Word, Excel, PowerPoint et un logiciel de messagerie électronique.

Selon le cabinet d'études Gartner, Nokia détient quelque 45% de parts de marché dans les smartphones (téléphones multimédia) et compte quelque 200 millions d'utilisateurs dans le monde.

Research in Motion, le fabricant du BlackBerry, a initié le marché de la messagerie électronique sur mobile et détient une position forte en entreprise, notamment en Amérique du Nord, ce qui lui a permis de résister ces dernières années aux attaques de Nokia.

Cela va donner du grain à moudre à nos rivaux tels que RIM, a expliqué par téléphone Robert Andersson vice-président de Nokia. "Je ne crois pas que RIM n'ait connu une concurrence comme celle que nous lui préparons".

L'alliance vise également à contrer l'initiative récente de Google qui propose des logiciels en ligne gratuits à destination de la clientèle d'entreprise de Microsoft. Elle est aussi une réponse à la popularité grandissante de l'iPhone d'Apple.

"Il est évident que Nokia et Microsoft doivent relever des défis en terme de concurrence, et plus particulièrement de Google", a déclaré John Jackson, analyste au cabinet d'étude CCS Insight. "Cela a du sens pour ces deux groupes de travailler ensemble pour voir s'ils peuvent rassembler leurs forces afin de répondre à cette pression".

Selon Nokia et Microsoft, l'accord n'affectera pas les développements futurs de leurs systèmes d'exploitation pour mobiles respectifs, à savoir Symbian pour le premier et Windows Mobile pour le second. D'après des responsables du fabricant finlandais, Nokia ne prévoit pas d'équiper ses combinés du système Windows Mobile.

Bill Rigby à Seattle et Tarmo Virki à Helsinki, version française Claude Chendjou

 
<p>Microsoft et Nokia s'allient en vue d'&eacute;quiper les t&eacute;l&eacute;phones multim&eacute;dia du fabricant finlandais de logiciels d'entreprises de l'&eacute;diteur am&eacute;ricain afin de contrer la domination du canadien Research in Motion (RIM) sur ce segment du march&eacute;. /Photo d'archives/REUTERS</p>