6 août 2009 / 06:00 / il y a 8 ans

Deutsche Telekom rassure et confirme ses prévisions pour l'année

<p>Deutsche Telekom a r&eacute;alis&eacute; sur le trimestre avril-juin un b&eacute;n&eacute;fice avant imp&ocirc;t, charges financi&egrave;res, d&eacute;pr&eacute;ciation et amortissement (Ebitda) en hausse de 5,6% &agrave; 5,3 milliards d'euros, pour un chiffre d'affaires de 16,2 milliards, en progression de 7,4%. /Photo prise le 27 f&eacute;vrier 2009/REUTERS/Ina Fassbender</p>

BONN, Allemagne (Reuters) - Deutsche Telekom a réaffirmé ses prévisions pour l‘ensemble de l‘année après avoir publié des résultats conformes aux attentes pour le deuxième trimestre grâce à une croissance de son chiffre d‘affaires à l’étranger et à des réductions de coûts.

L‘opérateur allemand de télécommunications a réalisé sur le trimestre avril-juin un bénéfice avant impôt, charges financières, dépréciation et amortissement (Ebitda) en hausse de 8,4% à 5,3 milliards d‘euros, pour un chiffre d‘affaires de 16,2 milliards, en progression de 7,4%.

Cette croissance est due notamment à la consolidation de sa participation dans le grec OTE.

Les analystes interrogés par Reuters anticipaient en moyenne un Ebitda de 5,084 milliards pour un chiffre d‘affaires de 16,288 milliards.

“Les chiffres du deuxième trimestre nous donnent confiance pour l‘ensemble de l‘année”, a déclaré le président du directoire, Rene Obermann, dans un communiqué. “C‘est pourquoi nous confirmons nos prévisions pour 2009”.

Le groupe avait revu en baisse en avril ses objectifs annuels, la conjoncture difficile et la forte compétition sur ses principaux marchés, notamment en Grande-Bretagne et aux Etats-Unis, ayant affecté ses résultats.

Il prévoit désormais pour 2009 un Ebitda en recul de 2% à 4% par rapport aux 19,5 milliards d‘euros réalisés l‘an dernier.

Le “free cash flow” devrait par ailleurs reculer à 16,4 milliards d‘euros contre 16,6 milliards l‘an dernier.

Le groupe a souligné que les mesures prises pour restructurer ses activités aux Etats-Unis, en Grande-Bretagne et en Pologne commençaient à porter leurs fruits.

“Les coûts de fonctionnement ont baissé et la marge d‘Ebitda a progressé dans les trois pays par rapport au premier trimestre”, a précisé Deutsche Telekom.

Au deuxième trimestre, la participation du groupe dans OTE a contribué à hauteur de 2,4 milliards d‘euros au chiffre d‘affaires et de 0,9 milliard d‘euros au résultat d‘exploitation.

Le chiffre d‘affaires pour l‘international a progressé de 18,6% à 9,4 milliards d‘euros alors que le chiffre d‘affaires réalisé en Allemagne a baissé de 5,1% à 6,8 milliards d‘euros.

Nicola Leske, version française Marc Angrand et Gwénaëlle Barzic

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below