Elpida intéressé par les mémoires graphiques de Qimonda

mardi 4 août 2009 08h48
 

TOKYO/MUNICH (Reuters) - Le japonais Elpida Memory annonce être en discussions pour le rachat des activités du groupe en faillite Qimonda dans les mémoires DRAM graphiques.

Elpida, au coude à coude avec l'américain Micron Technology pour la place de numéro trois mondial des mémoires dynamiques à accès aléatoire (DRAM), a eu plusieurs séries de discussions avec l'administrateur judiciaire de Qimonda, filiale d'Infineon et avec ses créanciers sur les puces graphiques.

L'affaire pourrait être conclue ce mois-ci, même s'il reste encore à négocier le prix, a indiqué une porte-parole d'Elpida.

Les mémoires graphiques DDR, utilisées dans les ordinateurs et les jeux vidéo, ne représenteraient pas une forte hausse de chiffre d'affaires pour Elpida.

Mais l'intérêt d'Elpida pour la technologie graphique de Qimonda s'est renforcé depuis que le groupe allemand a renoncé à être dans la course, laissant les sud-coréens Samsung Electronics et Hynix Semiconductor se partager le marché, dit-on de sources au fait du dossier.

Le groupe japonais devrait annoncer mardi son septième trimestre consécutif déficitaire.

Mayumi Negishi et Jens Hack, version française Danielle Rouquié

 
<p>Le japonais Elpida Memory discute du rachat des activit&eacute;s du groupe en faillite Qimonda dans les m&eacute;moires DRAM graphiques. /Photo d'archives/REUTERS</p>