Sony Ericsson a besoin de soutien financier, reconnaît Sony

jeudi 30 juillet 2009 11h41
 

TOKYO/STOCKHOLM (Reuters) - Sony doit accroître son soutien financier à la joint venture qu'il détient avec Ericsson, a admis le directeur financier du groupe japonais d'électronique Nobuyuki Oneda.

Il a dit que Sony coopérerait avec Ericsson sous la forme d'une injection d'argent frais ou d'un prêt des maisons mères, voire de banques.

De son côté, Ericsson a redit qu'il continuerait de soutenir la coentreprise spécialisée dans la téléphonie mobile en dépit des pertes qu'elle accumule.

"Nous resterons impliqués dans cette JV et cela passera, si nécessaire, par un soutien financier", a dit à Reuters un porte-parole du groupe suédois.

Kiyoshi Takenaka et Sven Nordenstam, version française Nicolas Delame

 
<p>T&eacute;l&eacute;phones mobiles Yari de Sony Ericsson. Le directeur financier de Sony, Nobuyuki Oneda, reconna&icirc;t que le groupe japonais d'&eacute;lectronique doit accro&icirc;tre son soutien financier &agrave; la joint venture qu'il d&eacute;tient avec Ericsson. /Photo prise le 17 juin 2009/REUTERS/Vivek Prakash</p>