Sony publie une perte inférieure aux attentes au 1er trimestre

jeudi 30 juillet 2009 08h55
 

TOKYO (Reuters) - Sony fait état d'une perte trimestrielle qu'il impute à la vigueur du yen et à la fragilité de la demande pour les téléviseurs, deux éléments qui sont venus occulter l'impact de sa politique de réduction des coûts, l'incitant à confirmer ses prévisions de pertes annuelles.

Quoique moindre qu'attendu par les analystes, cette perte d'exploitation de 25,7 milliards de yens (192 millions d'euros) vient souligner les difficultés du géant japonais de l'électronique.

Sony est passé derrière Apple dans les ventes de baladeurs portables, derrière Nintendo dans les jeux vidéos et est au coude à coude avec Samsung dans les téléviseurs LCD.

L'année dernière à la même époque, Sony avait dégagé un bénéfice d'exploitation de 73,44 milliards de yens. Sa perte nette au premier trimestre ressort à 37,1 milliards de yens.

En réalisant les trois quarts de ses ventes à l'étranger, Sony est particulièrement vulnérable à la vigueur du yen qui pénalise les exportations japonaises et favorise ses concurrents coréens qui profitent de la faiblesse du won.

Sony maintient sa prévision de perte annuelle, l'évaluant à 110 milliards de yens pour l'année à fin mars 2010. Elle représente près de la moitié de la perte accusée lors de l'exercice précédent et elle est inférieure aux 117 milliards de yens prévus par les analystes interrogés par Reuters.

Jeudi, Sony a clôturé en hausse de 6,82% à 2.505 yens, surperformant le secteur électronique japonais

Kiyoshi Takenaka, version française Nicolas Delame

 
<p>Sony fait &eacute;tat d'une perte trimestrielle qu'il impute &agrave; la vigueur du yen et &agrave; la fragilit&eacute; de la demande pour les t&eacute;l&eacute;viseurs, deux &eacute;l&eacute;ments qui sont venus occulter l'impact de sa politique de r&eacute;duction des co&ucirc;ts, l'incitant &agrave; confirmer ses pr&eacute;visions de pertes annuelles. /Photo prise le 24 juillet 2009/REUTERS/Toru Hanai</p>