Vers un bond en 2009 des ventes de mobiles équipés d'un GPS

mercredi 29 juillet 2009 13h37
 

FRANCFORT (Reuters) - Les ventes mondiales de téléphones portables équipés de la technologie de géolocalisation par satellite GPS devraient connaître une forte croissance en 2009, selon le cabinet Strategy Analytics.

"Nous prévoyons que les ventes mondiales de 'smartphones' (combinés multimédias, ndlr) équipés d'un GPS vont progresser de 34%, passant de 57 millions d'unités en 2008 à 77 millions en 2009", a déclaré mercredi Joanne Blight, responsable du secteur Navigation au sein du cabinet d'analyse basé à Boston.

"Les 'smartphones' dotés d'un GPS (...) constituent un segment à forte croissance qui continue à prospérer malgré la crise économique actuelle", a-t-elle ajouté.

Selon Neil Mawston, responsable des technologies sans fil chez Strategy Analytics, deux facteurs clés contribuent au succès de ces combinés.

"D'abord, les consommateurs ont largement adopté des appareils de navigation portables destinés à l'automobile, comme ceux de TomTom et Garmin en Europe et aux Etats-Unis", explique-t-il.

"Ensuite, les services de navigation sur mobile s'améliorent. Les principaux fabricants intègrent de plus en plus des applications de cartographie à leurs 'smartphones', à l'image de Nokia Maps, Apple Google Maps et Blackberry Maps."

Nokia, premier fabricant mondial de téléphones portables, prévoit que la moitié de ses combinés vendus cette année disposeront d'une puce GPS.

Pour le moment, ce type de puce est principalement l'apanage des modèles haut de gamme. Mais le géant finlandais et ses concurrents, comme Apple et son iPhone ou Research In Motion et son Blackberry, cherchent de plus en plus à démocratiser cette technologie.

Depuis plusieurs années, l'intégration du GPS sur les téléphones portables est considéré comme une menace directe pour l'activité des fabricants de terminaux GPS dédiés, comme Garmin et TomTom.

Nicola Leske, version française Jean Décotte