July 29, 2009 / 5:42 AM / in 8 years

Résultats en ligne pour Atos Origin, qui confirme ses objectifs

5 MINUTES DE LECTURE

par Cyril Altmeyer

PARIS (Reuters) - Atos Origin annonce des résultats semestriels conformes aux attentes et réduit sa dette, convaincant le marché que le plan d'amélioration des performances du P-DG Thierry Breton porte ses fruits.

La société de services et d'ingénierie informatique, qui compte parmi ses concurrents l'américain Accenture et Capgemini, a également confirmé ses objectifs pour 2009, à savoir une amélioration 0,5 à un point de sa marge opérationnelle comparé aux 4,8% de 2008 et une décroissance organique de ses ventes comprises entre 2 et 3%.

L'action s'adjuge 5,35% à 29,74 euros vers 11h30, surperformant largement l'indice européen des technologiques (+1,3%) et Capgemini (+1,6%) qui publiera ses comptes mercredi.

La marge opérationnelle d'Atos ressort à 118 millions d'euros, soit 4,6% du chiffre d'affaires. Elle aurait même été de 5,1%, en excluant l'impact de la faillite du groupe allemand de distribution et de tourisme Arcandor.

Cette performance est attribuée en partie au plan TOP (Total Operational Performance) mis en place en décembre par le P-DG Thierry Breton pour améliorer l'efficacité du groupe et dont l'impact devrait être plus marqué au second semestre.

"Le plan TOP porte donc ses fruits dès le premier semestre alors que les premiers effets étaient prévus au second semestre", souligne Natixis Securities.

Le directeur financier Michel Alain Proch a déclaré lors d'une conférence téléphonique que l'activité du groupe avait atteint un plancher.

"Nous n'anticipons pas de dégradation significativement marquée dans les mois à venir", a-t-il dit, précisant que le groupe ne subissait plus de demandes de baisses de prix supplémentaires et que des contrats, bloqués en début d'année, s'étaient débouclés récemment.

"Depuis juin, des clients, en particulier dans le domaine bancaire, tiennent leurs délais, c'est peut-être un premier message positif", a-t-il observé, soulignant que juin été le meilleur mois depuis le début de l'année.

"Book-to-Bill" 112%

Les prises de commandes progressent de 10%, avec un ratio sur facturations de 112% contre 98% au premier semestre 2008.

"Cela semble soutenir la prévision de chiffre d'affaires et montre également que le groupe n'est pas seulement concentré sur les réductions de coûts", relève Citigroup dans une note.

Atos a accusé une décroissance organique de 2,4% de son chiffre d'affaires à 2.589 millions d'euros au premier semestre, dont 0,6 point dû à l'absence de deux jours travaillés au deuxième trimestre comparé à 2008.

Le conseil, activité de début de cycle, a poursuivi son recul avec une chute de 22,6% au premier semestre en données organiques, tandis que l'intégration de systèmes a accusé une baisse de 9,3%, avec une meilleure résistance du Royaume-Uni, de la France et de la zone Allemagne Europe Centrale.

L'infogérance a en revanche enregistré une croissance organique de 5,4% à 1.482 millions d'euros sur le semestre, tout comme Atos Worldline, la division de services transactionnels, qui a vu son chiffre d'affaires progresser de 5%.

Atos, qui confirme viser un cash flow positif en 2009, dit avoir ramené sa dette nette à 328 millions d'euros à fin juin contre 514 millions un an plus tôt et réduit sa consommation de trésorerie à 24 millions d'euros sur le premier semestre contre 148 millions d'euros sur la période correspondante de 2008.

Le groupe a réduit de 36% le nombre de sous-traitants depuis le 31 décembre, soit 1.400 personnes, à comparer à un objectif de 1.000 sur l'année.

Atos, qui employait 49.407 personnes au 30 juin, a vu son taux de départs volontaires baisser à 7,5% contre 13,6% au premier semestre 2008.

Le directeur financier a également déclaré qu'Atos regardait des opportunités d'acquisition dans le secteur des paiements électroniques.

L'action a oscillé récemment sur les rumeurs récurrentes sur une éventuelle OPA ou le renforcement d'un actionnaire dans son capital. Michel Alain Proch s'est également refusé à tout commentaire sur ce point.

Edité par Jean-Michel Bélot

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below