29 juillet 2009 / 05:14 / dans 8 ans

Microsoft et Yahoo signent un partenariat pour dix ans

<p>Selon une source proche du dossier, Microsoft et Yahoo se sont mis d'accord sur un partenariat en mati&egrave;re de recherche sur internet et de publicit&eacute; qui sera annonc&eacute; d'ici 24 heures. /Photos d'archives/REUTERS</p>

NEW YORK (Reuters) - Microsoft et Yahoo ont annoncé mercredi la signature d‘un partenariat de dix ans dans la recherche sur internet et la publicité en ligne destiné à leur permettre de mieux concurrencer Google.

A Wall Street, l‘action Yahoo perdait cependant 10,9% à 15,35 dollars vers 17h30 GMT, certains investisseurs se disant déçu par le cadre restreint de l‘accord, qui ne prévoit aucun versement de la part de Microsoft. Le titre de ce dernier cédait 0,3% à la même heure à 23,40 dollars; Google perdait 1,31% à 434,10 dollars.

“Pour ceux qui s‘attendaient à un rachat (NDLR: de Yahoo par Microsoft), l‘accord annoncé aujourd‘hui est plutôt décevant”, commente Marc Pado de Cantor Fitzgerald. “Cet accord sur dix ans, ce n‘est pas une mauvaise chose, mais ce n‘est pas aussi bien que ce que les investisseurs attendaient”.

Cette annonce met fin à de multiples rebondissements des pourparlers entre les deux entreprises depuis l‘offre de 47,5 milliards de dollars de Microsoft sur son nouveau partenaire l‘an dernier, rejetée par Yahoo.

Selon les termes de l‘accord, Yahoo utilisera les ressources de recherche du moteur Bing de Microsoft tandis que les contrats de publicité internet liée aux liens subventionnés, pour les deux entreprises, seront négociés par les services commerciaux de Yahoo. C‘est cependant la technologie AdCenter de Microsoft qui assurera l‘affichage des liens sponsorisés liés aux résultats de recherche.

Chacun des deux partenaires conservera en revanche ses activités d‘encarts publicitaires classiques et ses services commerciaux associés.

Bien que la PDG de Yahoo Carol Bartz ait déclaré par le passé que tout accord nécessiterait un partenaire “aux poches bien pleines”, elle s‘est déclarée mercredi satisfaite de l‘accord de partage de revenus, ajoutant qu‘il était plus intéressant pour son entreprise que le versement immédiat d‘une somme fixe.

88% DES REVENUS POUR YAHOO PENDANT 5 ANS

“Une grosse avance en cash ne nous apporterait rien de spécial en termes opérationnels”, a déclaré Carol Bartz lors d‘une téléconférence à laquelle participait le directeur général de Microsoft, Steve Ballmer.

L‘accord de partage des revenus prévoit que Yahoo conserve, pendant les cinq premières années, 88% du chiffre d‘affaires généré par l‘activité de recherche sur ses sites.

Selon Steve Ballmer, le directeur général de Microsoft, cet accord donnera au moteur de recherche du groupe, une visibilité et une échelle en mesure de lui attirer davantage d‘utilisateurs.

Parallèlement, Yahoo va concentrer ses activités sur son portefeuille de sites internet et développer ses activités de publicité dans la téléphonie mobile notamment.

Yahoo estime que l‘accord lui permettra d‘accroître son bénéfice d‘exploitation d‘environ 500 millions de dollars et de réaliser des économies d‘investissements de l‘ordre de 200 millions. Son cash-flow opérationnel annuel devrait grimper de près de 275 millions de dollars.

Les analystes estiment qu‘il sera difficile aux deux entreprises d’ébranler significativement la position de Google mais que leur partenariat était un pas dans la bonne direction.

Selon l‘institut comScore, Google jouit de 65% de part de marché aux Etats-Unis contre 19,6% pour Yahoo et 8,4% pour Microsoft.

L‘accord permet aux deux nouveaux alliés de “consolider leurs ressources et leur permet de conforter de concert leur place de numéro deux”, a déclaré Ross Sandler, analyste chez RBC Capital Markets.

Les deux groupes ont dit s‘attendre à ce que les autorités de la concurrence américaines et européennes étudient attentivement cet accord, qu‘ils espèrent finaliser début 2010.

Carol Bartz a ajouté anticiper des licenciements chez Yahoo mais n‘a pas souhaité être plus précise.

Alexei Oreskovic et Bill Rigby, version française Nicolas Delame et Patrice Mancino

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below