July 28, 2009 / 6:01 AM / 8 years ago

Perte trimestrielle pour Hitachi, offre sur cinq filiales cotées

4 MINUTES DE LECTURE

<p>Hitachi a vu ses comptes plonger dans le rouge sur le premier trimestre 2009-2010 en raison d'une forte baisse de ses ventes, affichant une perte nette de 82,7 milliards de yens sur la p&eacute;riode avril-juin contre un b&eacute;n&eacute;fice de 31,56 milliards il y a un an. Le plus important fabricant d'&eacute;lectronique japonais confirme &eacute;galement anticiper une perte pour l'ensemble de l'exercice, ce qui serait la troisi&egrave;me perte annuelle cons&eacute;cutive. /Photo prise le 27 juillet 2009/Kim Kyung-Hoon</p>

TOKYO (Reuters) - Hitachi a vu ses comptes plonger dans le rouge sur le premier trimestre 2009-2010 en raison d'une forte baisse de ses ventes et le plus important fabricant d'électronique japonais confirme également anticiper une perte pour l'ensemble de l'exercice, ce qui serait sa troisième perte annuelle consécutive.

Malgré cette perte, susceptible d'entamer ses réserves de cash, le groupe a par ailleurs annoncé son intention de consacrer 273 milliards de yens (2,01 milliards d'euros) au rachat des minoritaires de cinq filiales cotées, Hitachi Maxell, Hitachi Plant Technologies, Hitachi Information Systems, Hitachi Software Engineering et Hitachi Systems & Services.

Ces opérations, qui seront lancées le mois prochain, seront entièrement réglées en numéraire, à l'exception d'une part de 5% dans Hitachi Plant Technologies, qui fera l'objet d'un échange de titres.

Le titre Hitachi, qui était en légère progression avant ces annonces faites en cours de séance, a terminé en baisse de 3,62% à 293 yens alors que la Bourse de Tokyo est restée stable.

Les actions des filiales concernées par les opérations de rachats ont en revanche toutes enregistré une progression à deux chiffres.

"Hitachi devrait encore être en perte au deuxième trimestre. Si l'on ajoute à cela le coût du rachat des minoritaires des filiales, le cash du groupe pourrait être réduit de 300 à 400 milliards de yens et ainsi être divisé par deux par rapport au niveau de mars", a estimé Yuichi Ishida, analyste chez Mizuho Investors Securities.

Hitachi, un conglomérat tentaculaire de plus de 900 sociétés et 16 filiales cotées, est en train de revoir la structure de son organisation après avoir perdu 787,3 milliards de yens (5,8 milliards d'euros) l'an dernier, un record pour une entreprise industrielle japonaise.

Sur la période avril-juin 2009, le groupe a fait état d'une perte nette de 82,7 milliards de yens, contre un bénéfice de 31,56 milliards il y a un an.

Le groupe a confirmé sa prévision d'une perte de 270 milliards sur l'ensemble de l'exercice 2009-2010, qui se terminera la 31 mars prochain alors que 13 analystes interrogés par Reuters avaient tablé sur une perte de 246 milliards.

Une baisse drastique des dépenses des entreprises ont touché de plein fouet les traditionnelles vaches à lait du groupe que sont Hitachi Metals, Hitachi High Technologies ou encore Hitachi Chemical.

De son côté, la maison mère de l'ensemble mène une restructuration difficile des activités semi-conducteurs et électronique grand public, également touchées par la crise économique mondiale.

Mayumi Negishi, version française Benoit Van Overstraeten

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below