L'internaute pourra choisir son navigateur, propose Microsoft

vendredi 24 juillet 2009 21h54
 

BRUXELLES (Reuters) - Microsoft propose de laisser aux utilisateurs le choix de leur navigateur internet et de fournir aux éditeurs tiers davantage d'informations sur la compatibilité de ses logiciels, déclare la Commission européenne.

Ces propositions du numéro un mondial des logiciels interviennent en réponse à deux procédures pour abus de position dominante lancées par Bruxelles.

L'exécutif européen a accusé le 15 janvier dernier le groupe de Richmond de couper l'herbe sous le pied de ses concurrents en vendant ensemble son système d'exploitation et son navigateur internet.

Un an plus tôt, la Commission avait lancé une enquête à partir d'une plainte de l'association des industriels du secteur, l'ECIS, qui reprochait à Microsoft de ne pas rendre publiques des informations qui permettraient aux éditeurs tiers de mettre au point des programmes compatibles avec ses produits.

"La proposition reconnaît le principe selon lequel les consommateurs doivent pouvoir choisir leur navigateur internet", indique le communiqué de la Commission.

Foo Yun Chee, version française Jean Décotte et Nicolas Delame

 
<p>En r&eacute;ponse &agrave; deux proc&eacute;dures pour abus de position dominante lanc&eacute;es par la Commission europ&eacute;enne, Microsoft propose de laisser aux utilisateurs le choix de leur navigateur internet et de fournir aux &eacute;diteurs tiers davantage d'informations sur la compatibilit&eacute; de ses logiciels. /Photo d'archives/REUTERS</p>