ST-Ericsson creuse sa perte mais voit le marché se stabiliser

jeudi 23 juillet 2009 13h09
 

par Niklas Pollard, Helena Soderpalm et Sinead Carew

STOCKHOLM (Reuters) - Le fabricant de puces pour téléphones mobiles ST-Ericsson fait état d'une perte d'exploitation accrue au deuxième trimestre mais il estime que les marchés se stabilisent dans la mesure où le processus de déstockage est pour l'essentiel achevé.

Cette filiale commune du suédois Ericsson et du franco-italien STMicroelectronics a accusé une perte d'exploitation de 165 millions de dollars d'avril à juin, son premier trimestre opérationnel complet, contre une perte pro-forma de 69 millions de dollars un an auparavant.

ST-Ericsson, numéro deux mondial des puces pour téléphones mobiles derrière Qualcomm et devant Texas Instruments, affiche un chiffre d'affaires de 666 millions de dollars contre un chiffre d'affaires pro-forma de 966 millions de dollars un an plus tôt.

"Plus de six mois se sont écoulés cette année et nous nous sentons maintenant plus assurés pour dire que notre marché a vraiment touché son creux au premier trimestre", a déclaré son le président Alain Dutheil, lors d'une conférence de presse.

"Alors même que les tendances saisonnières normales du marché se confirmeront sans doute au prochain trimestre, portées avant tout par l'Asie, dont la Chine, l'environnement reste incertain à moyen terme", constate plus généralement ST-Ericsson, dont les opérations ont débuté en février.

ST-Ericsson fournit les grands fabricants mondiaux de combinés mobiles à l'exception de Motorola. Sa production est assurée par STMicroelectronics et par des sociétés telles que Taiwan Semiconductor Manufacturing.

Il précise que ses programme de restructuration se poursuivent dans les délais prévus.

L'intermédiaire Oddo juge ces résultats "mitigés" et évoque un "contexte de visibilité limitée à moyen terme". "Cette publication n'est pas de nature à remettre en cause notre opinion positive sur ST (Accumuler, objectif 6 euros)", ajoute toutefois Oddo.   Suite...