Soitec prévoit une croissance séquentielle ralentie

lundi 20 juillet 2009 18h57
 

PARIS (Reuters) - Soitec confirme envisager une croissance séquentielle de ses ventes au deuxième trimestre, mais à un rythme ralenti comparé à celui de 22,3% enregistré au premier, en ligne avec la tendance annoncée il y a un mois.

Le spécialiste du silicium sur isolant (SOI) pour l'industrie des semi-conducteurs ne fournit toujours pas de perspectives pour l'exercice 2009-2010 en raison du manque de visibilité.

"Les informations les plus récentes sur le second trimestre indiquent un niveau d'activité soutenu à taux de change constants avec une possibilité d'une nouvelle croissance séquentielle qui sera toutefois sur un rythme moins soutenu que celui constaté sur le premier trimestre", explique Soitec dans un communiqué.

"Dans un contexte d'incertitude qui subsiste sur une amélioration marquée de la demande finale au cours du second semestre, le groupe réitère ne pas être en mesure de fournir une prévision d'activité sur l'ensemble de l'exercice 2009-2010", poursuit-il.

Soitec réalisé au premier trimestre un chiffre d'affaires de 43,9 millions d'euros pour le premier trimestre (avril-juin) de son exercice 2009-2010, en ligne avec le consensus indicatif de Reuters et en recul de 27,2% sur un an.

Les ventes de plaques progressent de 30,8% comparé au quatrième trimestre, mais chutent de 36,3% en rythme annuel, à taux de change constants.

Le groupe avait annoncé le 22 juin anticiper une croissance de plus de 20% ses ventes au premier trimestre 2009-2010 comparé au quatrième trimestre 2008-2009 à la faveur de nouvelles commandes "urgentes" de ses clients et avait dit envisager une nouvelle croissance séquentielle de ses ventes au deuxième trimestre.

Soitec, qui fournit l'industrie microélectronique de pointe, en particulier dans les nanotechnologies, a pour principaux clients Advanced Micro Devices - qui représente les deux tiers de ses ventes - et IBM, avec lequel le groupe français a annoncé la semaine dernière une collaboration importante dans la microélectronique. IBM a relevé la semaine dernière ses prévisions annuelles de résultats.

L'annonce la semaine dernière par Intel, premier fabricant mondial de semi-conducteurs, de résultats et de prévisions supérieures aux attentes a également rassuré le marché sur les perspectives du secteur.

Cyril Altmeyer, édité par Matthieu Protard