Les ventes mondiales de PC dépassent les prévisions

jeudi 16 juillet 2009 13h22
 

par Clare Baldwin

SAN FRANCISCO (Reuters) - Les ventes mondiales de PC ont baissé moins que prévu au deuxième trimestre, renforçant l'optimisme suscité par les résultats supérieurs aux attentes publiés par le géant des semi-conducteurs Intel.

Selon des chiffres publiés mercredi par IDC, les ventes mondiales de PC ont reculé d'environ 3% au deuxième trimestre 2009 par rapport à la même période de 2008, alors que le cabinet d'études tablait sur un retrait de plus de 6%.

Gartner, qui prévoyait une baisse de près de 10%, estimait que les ventes avaient diminué de 5% au deuxième trimestre.

En faisant état de résultats du deuxième trimestre supérieurs aux attentes de Wall Street, Intel, dont les microprocesseurs équipent plus des trois quarts des ordinateurs dans le monde, a entretenu l'espoir d'une reprise dans un secteur en berne.

"Ces résultats meilleurs que prévu peuvent être interprétés comme un léger signe de reprise du marché des PC en termes de volumes vendus dans certaines régions", a relevé dans un communiqué Mikako Kitagawa, analyste chez Gartner.

La croissance s'est manifestée à une large échelle et "la majorité des régions ont fait mieux que prévu, ce qui est très positif", a pour sa part souligné Loren Loverde, analyste d'IDC.

Il prévoit même que les ventes de PC pourraient afficher une croissance positive d'ici au quatrième trimestre grâce à la progression solide des ventes de portables.

DELL MENACÉ PAR ACER   Suite...

 
<p>Les ventes mondiales de PC ont baiss&eacute; moins que pr&eacute;vu au deuxi&egrave;me trimestre. Pour IDC, les ventes mondiales de PC ont recul&eacute; d'environ 3% au deuxi&egrave;me trimestre 2009 par rapport &agrave; la m&ecirc;me p&eacute;riode de 2008, alors que le cabinet d'&eacute;tudes tablait sur un retrait de plus de 6%. Gartner, qui pr&eacute;voyait une baisse de pr&egrave;s de 10%, estime, lui, que les ventes avaient diminu&eacute; de 5% au deuxi&egrave;me trimestre./Photo d'archives/REUTERS</p>